DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au moins trois morts dans une fusillade à Toronto

Vous lisez :

Au moins trois morts dans une fusillade à Toronto

Au moins trois morts dans une fusillade à Toronto
@ Copyright :
REUTERS/Chris Helgren
Taille du texte Aa Aa

Une fusillade a éclaté ce dimanche soir à Toronto, au Canada. Le bilan provisoire s'élève à au moins trois morts, dont le tireur, tué lors d'échanges de tirs avec la police.

Dans un premier temps, les services de secours de Toronto avait indiqué qu'une femme avait perdu la vie et qu'une douzaine de personnes ont été blessées, dont un enfant, qui se trouvait dans un état critique. Ce bilan a était révisé ce lundi matin, les forces de l'ordre évoquant désormais deux morts, outre le tireur, et 12 blessés.

Les faits sont produits vers 22 heures (heure locale) sur l'avenue Danforth, dans le quartier grec en centre-ville. De très nombreux bars et restaurants se trouvent sur cet axe. Selon des témoins, le tireur, qui se déplaçait sur les trottoirs de cette avenue, aurait fait feu vers ces établissements très fréquentés en soirée.

REUTERS/Chris Helgren
Porte du quartier grec à TorontoREUTERS/Chris Helgren

La police, qui est arrivée rapidement sur les lieux, a ouvert le feu sur le tireur, un homme de 29ans, qui a été découvert quelques instants plus tard dans une ruelle, mort, ont indiqué les enquêteurs.

"J'ai entendu au moins 20 coups de feu", relate un témoin de la scène. "Par intervalles. Ils chargeaient, tiraient, rechargeaient...et ainsi de suite. C'est ce que j'ai entendu. Et puis j'ai vu le carnage, quand j'ai couru après les coups de feu . C'était dingue".

Les motivations de l'assaillant restent à définir, selon les autorités locales, qui disent n'écarter aucune piste. La ville de Toronto est confrontée à une hausse du nombre de morts par armes à feu. Depuis le début de l'année 2018, Toronto avait connu jusqu'à ce dimanche 212 fusillades, qui ont coûté la vie à 26 personnes, contre 188 échanges de coups de feu et 17 morts par armes à feu pendant la même période l'année dernière.

Pour le maire de Toronto, John Tory, cette fusillade témoigne du fait que sa ville, la quatrième plus importante métropole d'Amérique du Nord, a "un problème d'armes à feu". "Les armes sont trop accessibles à trop de gens", a-t-il déploré. John Tory, a également adressé un message, au nom "de tous les habitants de Toronto", aux victimes de cette attaque.

Le Premier ministre de la province de l'Ontario, dont Toronto est la capitale, a lui aussi exprimé son soutien aux personnes touchées lors de cette "tragédie", en saluant également la rapidité d'intervention des forces de l’ordre et des secours.

Justin Trudeau a lui-aussi réagi à la fusillade qui s'est produite dans le centre de Toronto. Le Premier ministre canadien a témoigné de son soutien aux victimes.