PUBLICITÉ

La Corée du Nord n'a pas renoncé à ses missiles

La Corée du Nord n'a pas renoncé à ses missiles
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Washington Post révèle que le régime nord-coréen continue son programme de construction de missiles balistiques.

PUBLICITÉ

La Corée du Nord continue de fabriquer des missiles intercontinentaux, des missiles capables d'atteindre les États-Unis.
C'est ce qu'a révélé lundi le Washington Post en se basant sur des preuves recueillies par des agences de renseignement américaines.

Un missile, voire deux, seraient actuellement en construction dans un grand complexe de recherche à proximité de Pyongyang.

Mais pour Melissa Hanham, experte auprès du MIIS, il ne s'agirait pas d'une augmentation des capacités de la Corée du Nord à proprement parler, ce ne serait qu'une continuation des travaux déjà programmés le régime.

Ces révélations interviennent quelques jours après que le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a admis lors d'une audition au Congrès que Pyongyang continuait à produire des matériaux nucléaires.

Le 12 juin dernier, lors du sommet historique de Singapour, Kim Jong-Un avait certes réaffirmé son engagement à dénucléariser la péninsule nord-coréenne. Mais Kim s'était bien gardé d'accepter un calendrier précis. Un calendrier qui reste justement à négocier.

En revanche, le dirigeant nord-coréen a déjà consenti quelques gestes symboliques comme le rapatriement de dépouilles de soldats américains.

Avec Agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père

Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis