DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athènes annonce la démolition de 3 200 constructions illégales

Vous lisez:

Athènes annonce la démolition de 3 200 constructions illégales

Athènes annonce la démolition de 3 200 constructions illégales
Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre grec s’est rendu à Lavrio ce mardi, à quelques kilomètres de la station balnéaire de Mati, dévastée par un incendie meurtrier qui a fait plus de 90 morts. Une tragédie liée en partie, selon Alexis Tsipras, au problème endémique des constructions illégales dans la région. Il s’est dit fermement décidé à lutter contre ce fléau. .

"Nous allons très prochainement procéder à la destruction de 3 200 constructions et bâtiments illégaux, signalés déjà comme destructibles à travers le pays. Nous sommes déterminés à ne rien laisser passer et nous en assumerons le coût", a précisé Alexis Tsipras.

Renforcement du budget de la prévention des incendies de forêt, destruction de bâtiments situés dans des zones littorales, reboisement, au total, une vingtaine de mesures doivent être mises en place pour éviter qu’un tel drame ne se reproduise a promis le gouvernement grec, pointé du doigt par l’opinion publique pour sa "mauvaise gestion" des incendies de juillet et le "manque de coordination entre police et pompiers".

En attendant, l'enquête se poursuit pour définir les causes exactes de ces incendies, mais aussi pour déterminer à quel degré l'urbanisme anarchique des villages côtiers dévastés peut expliquer le terrible bilan humain. De nombreuses victimes ont été carbonisées ,soit dans leurs voitures lors d'énormes embouteillages formés dans les ruelles de ces villages, soit en cherchant l'accès à la côte. Trente-six personnes sont encore hospitalisées dont six sont dans un état critique.