DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un pingouin rate sa migration et passe l'été dans le midi

Vous lisez:

Un pingouin rate sa migration et passe l'été dans le midi

Un pingouin rate sa migration et passe l'été dans le midi
Taille du texte Aa Aa

Depuis plusieurs semaines, un pingouin ondoyait entre les baigneurs près des plages de Sète, dans le sud de la France. Il a été secouru vendredi dernier par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) de l'Hérault.

Il n'est pas rare d'apercevoir des Pingouins torda en hiver et au printemps dans les eaux au large de l'Hérault, département chaud et ensoleillé du sud de la France. Mais très rarement en cette période estivale et encore moins au sein même d'une lagune littoral.

C'est pourtant le spectacle auquel ont assisté dans l'étang de Thau plusieurs groupes de vacanciers, qui ont alerté cette association de protection de la nature.

Gérard Picotin
Le Pingouin¨ solitaire photographié près de SèteGérard Picotin

Cette dernière n'a pas pour habitude d'intervenir dans ces cas, sauf si l'animal est en difficulté. Ce qui est arrivé. "Son plumage devenait de moins en moins imperméable", explique à Euronews Julie Pierru, de la LPO Hérault.

"Or son plumage lui permet de stabiliser sa température corporelle", détaille l'employée de ce centre de soin situé à Villeveyrac, dont la mission est de guérir les animaux sauvages et les rendre à la nature. S'il s'affaiblissait, "les Goélands leucophées pouvaient le prédater", précise la LPO sur son site.

L'oiseau noir et blanc, qui n'aurait qu'entre un et deux ans, a donc été capturé vendredi à Balaruc-les-Bains et placé en soins dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage. Une opération délicate "car c'est un animal qui plonge très bien et qui ne vit sur terre qu'au moment de la reproduction", explique Julie Pierru.

La capture du Pingouin, vendredi dernier

Le Pingouin solitaire, qui n'a pas été baptisé par la LPO pour préserver son caractère sauvage, montrait des signes d'hypothermie et de déshydratation. Mais il va mieux, il a ces jours-ci été observé s'alimentant seul dans son box.

Migration ratée

D'après l'association, la colonie du pingouin est partie comme chaque printemps en direction du nord de l'Europe, mais le pingouin n'a pas pu les suivre.

Les raisons peuvent être multiples : "On pense qu’il a eu une interruption de mue : un petit soucis pour refaire ses plumes, ou une petite maladie peuvent lui avoir porté préjudice" d'après Julie Pierru.

Une autre explication possible : le temps, "sachant que les pingouins de la colonie ne partent pas tous en même temps et qu'il y a eu de fortes intempéries cette année, il a pu être piégé par une tempête", poursuit-elle.

Nourrissage du Pingouin affaibli

Désormais, le défi des sauveteurs est de faire en sorte que l'animal surmonte le stress dans le centre de sauvegarde de la faune sauvage. Le Pingouin torda est de nature très anxieuse et risque même la mort en cas de panique.

Fin septembre, le pinguoin devrait facilement, s'il est rétabli, retrouver les individus qui composent sa colonie. Elle fait chaque année le même trajet.