DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barcelone : un an après l'attentat, la Rambla se souvient

Vous lisez:

Barcelone : un an après l'attentat, la Rambla se souvient

Barcelone : un an après l'attentat, la Rambla se souvient
Taille du texte Aa Aa

Il y a tout juste un an, Barcelone était frappée en plein cœur par une attaque terroriste.

En période touristique et alors que la Rambla est remplie de visiteurs, une camionnette surgit et fonce sur la foule. Lors de cet attentat revendiqué par le groupe État islamique, quinze personnes perdent la vie et une centaine d'autres sont blessées.

Cristobal García était parmi les premiers policiers sur place :

"Beaucoup de gens courraient et semblaient perdus. On est sortis du véhicule et tout le monde criait que ça tirait sur le marché. Mon collègue et moi avons décidé d'y aller avec nos armes pour essayer de réduire les dégâts. On est allés sur le marché et on y a trouvé des personnes étendues au sol."

Arrivé rapidement sur les lieux pour porter secours aux nombreuses victimes, Daniel Martínez, infirmier, garde encore en tête son inquiétude à ce moment précis :

"On ne savait pas si un deuxième terroriste pouvait encore surgir. On devait garder cet aspect en tête car on a vu ce qu'il pouvait se passer dans d'autres villes", souligne le Barcelonais.

"On doit vivre, respirer à nouveau"

Malgré le traumatisme, la vie a repris sur la Rambla, comme si de rien n'était, ou presque.

"On avait très peur mais retourner au travail était la meilleure chose à faire. C'était la meilleure thérapie possible" , raconte Paola Pujol, hôtesse touristique. "On n'oublie pas ce qu'il s'est passé, on a dû surmonter nos craintes, on ne trouvera pas de réponses à nos questions pour nous aider à comprendre. Mais on doit vivre, respirer à nouveau et continuer de travailler ici."

Quelques heures après l'attaque à Barcelone, un autre attentat à la voiture-bélier avait fait un mort dans la station balnéaire de Cambrils, à une centaine de kilomètres. Cinq terroristes avaient été abattus sur place. Plusieurs suspects ont également été arrêtés en France en février dernier.

Il y a quelques semaines, le juge d'instruction a partiellement levé le secret de l'affaire. L'enquête révèle comment les jeunes terroristes ont été radicalisés par l'imam de Ripoll en Catalogne, mais il reste encore de nombreux détails à éclaircir comme les liens présumés avec d'autres pays.