DERNIERE MINUTE

La difficile procédure d'impeachment

La difficile procédure d'impeachment
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La procédure de destitution du président américain se déroule au Congrès en deux phases : d'abord vote à la majorité simple à la Chambre des représentants puis un vote au Sénat où la condamnation éventuelle du président doit être validée à la majorité des deux tiers.

Dans l'histoire des États-Unis, la procédure d'impeachment a été lancée à trois reprises sans jamais aller à son terme.

En 1868 Andrew Johnson, échappe à une voix près à la destitution. En décembre 1998 George Clinton est accusé de parjure, la Chambre vote pour sa destitution, mais un mois plus tard l'impeachment est bloqué au Sénat.

Quant à Richard Nixon en 1974, après le scandale du Watergate il met fin lui-même la procédure de destitution en présentant sa démission.

Dans tous les cas, la procédure dépend entièrement de la couleur du Congrès qui est aujourd'hui républicain et favorable à Donald Trump.

En novembre prochain, les élections de mi-mandats pourraient rebattre les cartes et relancer le scénario d'une destitution

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.