EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Espagne: le gouvernement approuve un décret pour exhumer Franco de son mausolée

Espagne: le gouvernement approuve un décret pour exhumer Franco de son mausolée
Tous droits réservés 
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le gouvernement socialiste espagnol a lancé vendredi le processus d'exhumation de l'ancien dictateur Franco de son mausolée controversé en approuvant un décret en conseil des ministres, a annoncé sa numéro deux Carmen Calvo.

"Nous célébrons les 40 ans de l'Espagne démocratique, d'un ordre constitutionnel stable et mûr (...) et ce n'est pas compatible avec une tombe d’État où l'on continue à glorifier la figure de Franco", a-t-elle insisté lors d'une conférence de presse.

Selon Carmen Calvo, l'exhumation, à laquelle est farouchement opposée la famille de l'ancien dictateur, pourrait avoir lieu à la fin de l'année.

Le décret approuvé par le gouvernement devra être voté par la chambre des députés où les socialistes sont très minoritaires mais où ils pourront compter sur l'appui de la gauche radicale de Podemos, des indépendantistes catalans et des nationalistes basques pour obtenir la majorité simple nécessaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tentative d'assassinat de Donald Trump : la cheffe du Secret Service Kimberly Cheatle démissionne

L’info du jour | 23 juillet - Soir

Éthiopie : plus de 140 morts dans une coulée de boue