DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Hulot tranche : le ministre français de l'Ecologie quitte l'exécutif

Vous lisez:

Nicolas Hulot tranche : le ministre français de l'Ecologie quitte l'exécutif

Nicolas Hulot tranche : le ministre français de l'Ecologie quitte l'exécutif
Taille du texte Aa Aa

Coup de théâtre en pleine rentrée politique en France. Le ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot, a annoncé ce mardi matin qu'il quittait le gouvernement... annonce surprise faite sur la radio publique France Inter. Il a d'ailleurs affirmé qu'il n'avait prévenu de sa décision ni le président français Emmanuel Macron ni le Premier ministre Edouard Philippe, expliquant non sans ironie qu'il craignait qu'ils essaient de le convaincre de rester.

Néanmoins, cette démission ne crée pas réellement de surprise après plus d'un an de valses-hésitations de la part du ministre. Nicolas Hulot a confirmé sur les ondes qu'il se sentait "tout seul à la manoeuvre" sur les enjeux environnementaux au sein de l'exécutif, regrettant de n'avoir pu faire que "des petits pas". "C'est une décision d'honnêteté et de responsabilité", a-t-il déclaré.

Pour le moment, l'Elysée semble écarter un remaniement ministériel. "Nicolas Hulot peut être fier de son bilan", a réagi le service de communication du président Macron. "La détermination reste totale, assure-t-il, pour poursuivre dans la même direction et avec le même niveau d'ambition".

Les premières réactions de la classe politique française sont sévères à l'encontre du président Macron :

En premier lieu, celle de Yannick Jadot, qui est la tête de liste Europe Ecologie Les Verts pour les prochaines élections européennes :

Valérie Pécresse, membre du parti Les Républicains, présidente de la région Ile-de-France, se pose des questions sur "les ambitions écologiques du gouvernement" :

Olivier Faure, le Premier secrétaire du Parti socialiste, affirme que "les masques sont tombés" :

Jean-Luc Mélenchon, le président de la France Insoumise, parle d'effet "vote de censure" :