DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture de la Biennale de Design de Londres

Vous lisez:

Ouverture de la Biennale de Design de Londres

Ouverture de la Biennale de Design de Londres
Taille du texte Aa Aa

A l'heure du Brexit, la "Désobéissance" règne. "La Désobéissance", c'est précisément le nom de cette installation gigantesque de la Biennale du design de Londres. En plein centre de la capitale britannique, un tunnel de 17 mètres de long se transforme au fur et à mesure qu'on le traverse.

Créé par Nassia Inglessis, l'ingénieure et designer grecque veut démontrer que l'architecture et le design désobéit à l'immobilité. En parcourant ce tunnel atypique, il transgresse les frontières.

La biennale met en scène les designers et les curateurs d'art les plus ambitieux du monde entier. 40 pays seront présents du 4 au 23 septembre à cette exposition. Le thème de cette deuxième édition est "états émotionnels", car "de toute évidence, nous vivons une époque très agitée émotionnellement et politiquement divisée", explique Christopher Turner, directeur artistique de la manifestation.

Pour les créateurs présent à cette biennale, il s'agit de montrer comment le design influence nos émotions.

"Le design n'est pas une solution pour tout mais il peut changer nos vies. Je veux dire par là que nous vivons avec tous les jours, depuis la petite cuillère du matin à la ville dans laquelle nous vivons, et juste quelques petits changements peuvent faire une grande différence dans notre vie" témoigne Ben Evans, directeur général de la Biennale du Design de Londres.

Les visiteurs pourrons y faire aussi des expériences étranges comme dans cette pièce interactive. Face Values, créé par Cooper Hewitt Smithsonian explore l'étendue et les limites de la reconnaissance faciale.

Clin d’œil à la célèbre madeleine de Proust, ils pourront sentir les odeurs de Hong-Kong grâce aux Etats Sensoriels de We-Designs. En grattant du papier peint, différentes effluves jaillissent, de l'opium à l'odeur du canard rôti, Une expérience qui met en évidence le rôle entre l'odorat et la mémoire qui évoque la nostalgie.

A découvrir également, ce drapeau optique aux couleurs de l'arc-en-ciel de Flynn Talbot, un hommage au mariage homosexuel récemment adopté au gouvernement australien. L'Australie est le 25ème pays au monde à légaliser le mariage gay sur 195 pays existants.

Plus de Cult