DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Ligue des nations déboule

Vous lisez:

La Ligue des nations déboule

La Ligue des nations déboule
Taille du texte Aa Aa

Et encore une nouvelle venue sur la planète foot ! La Ligue des nations, qui débute jeudi par un alléchant Allemagne-France à Munich, est un mini-championnat avec quatre divisions opposant, dans chacune d'elles, des nations européennes de niveau équivalent.

C'est une création de Michel Platini, quand il était président de l'UEFA, pour remplacer les matchs amicaux, les rendre plus attractifs et en faciliter la vente aux diffuseurs TV. Disputée tous les deux ans, la compétition offre par ailleurs une porte d'entrée inédite pour l'Euro, avec quatre billets en jeu. Explications:

- D'égales à égales -

Cinquante-cinq équipes européennes sont réparties dans quatre ligues, selon leur niveau (coefficients UEFA). La Ligue A regroupe les douze meilleures nations; la Ligue B, les douze suivantes; la Ligue C, les quinze suivantes; la Ligue D, les seize dernières.

Chaque ligue est composée de quatre groupes de trois ou quatre équipes, qui s'affrontent en matchs aller-retour, de septembre à novembre 2018 pour la première édition.

Le tirage au sort effectué en janvier a placé les champions du monde français dans le groupe 1 de la Ligue A avec l'Allemagne, sacrée au Mondial-2014, et les Pays-Bas.

- Finale d'élite -

Seule la Ligue A, celles des meilleures nations, met un titre en jeu, de manière honorifique: un tournoi final (demi-finales, match pour la 3e place, finale) mettra aux prises les quatre vainqueurs des poules, du 5 au 9 juin 2019.

Pour le reste, un système de montées et descentes a été élaboré par l'UEFA. Les équipes finissant à la dernière place des groupes au sein des ligues A, B et C sont reléguées en division inférieure. A l'inverse, celles qui terminent en tête dans les ligues B, C et D montent à l'échelon supérieur.

- Rattrapage pour l'Euro -

L'UEFA a décidé d'innover en ne faisant plus de la traditionnelle phase éliminatoire, en l'occurrence disputée de mars à novembre 2019, l'unique voie d'accès pour l'Euro-2020. Seulement vingt places seront délivrées par ce biais classique, aux deux meilleures équipes de chaque groupe. Les quatre places restantes sont distribuées plus tard, en mars 2020, pendant les barrages de la Ligue des nations.

Chaque ligue (A, B, C et D) organise ses propres barrages, soit deux demi-finales et une finale disputées en match simple (pas d'aller-retour).

En théorie, les équipes qui y participent sont celles qui ont fini, à l'automne, premières de leur groupe en Ligue des nations. A titre d'exemple, les barrages les plus relevés devraient ainsi opposer les leaders des groupes 1, 2, 3 et 4 de la Ligue A.

En pratique, certaines de ces nations auront déjà obtenu leur qualification via les éliminatoires de l'Euro. Dans ce cas, leur place de barragiste est remise au meilleur deuxième de la Ligue concernée.

- Fin des amicaux traditionnels ? -

Non, l'UEFA a laissé quelques trous dans le calendrier international afin que les nations européennes puissent, notamment, se mesurer à des équipes d'autres continents.

Ainsi, l'équipe de France a choisi d'affronter l'Uruguay au Stade de France le 20 novembre, soit la revanche du quart de finale du Mondial-2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.