DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, est décédé

Vous lisez:

Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, est décédé

Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, est décédé
Taille du texte Aa Aa

Il était devenu le symbole de la lutte pour l'interdiction du glyphosate : Fabian Tomasi est décédé ce vendredi des suites d'une polyneuropathie toxique sévère. Une pathologie que cet Argentin de 53 ans a contractée en remplissant des bidons d'herbicide au glyphosate pendant des années.

"C'est extrêmement trompeur, déclarait t-il en janvier dernier, c'est un piège qui nous a été tendu par des gens très puissants et cela signifie que personne ne sera épargné, comme je l'ai dit, et je le répète, toutes les terres que nous avons ne seront pas suffisantes pour enterrer autant de morts. "

Le glyphosate, une molécule que l'on retrouve dans les herbicides commercialisés par le groupe Monsanto, désormais propriété de l'Allemand Bayer, depuis la fin des années 70. Un produit incontournable pour les agriculteurs du monde entier, mais déclaré cancérogène probable par l'OMS en 2015.

Feu vert de l'EFSA

Un danger qui n'a pas empêché les Etats membres de l'Union Européenne de voter en novembre pour le prolongement de l'autorisation du glyphosate pour cinq ans. L'EFSA, l'Agence européenne de sécurité alimentaire, a donné son feu vert, mais certains, comme l'ONG CEO (Observatoire des Lobbies), ont mis en cause son impartialité.

En France, le gouvernement s'est donné trois ans pour interdire le glyphosate dans ses principaux usages, et totalement d'ici cinq ans. L'objectif, pourtant, n'a pas été inscrit dans la récente loi sur l'alimentation.