EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Hausse "alarmante" du cancer (OMS)

Hausse "alarmante" du cancer (OMS)
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La maladie provoquera la mort de 9,6 millions de personnes cette année, contre 8,2 en 2012.

PUBLICITÉ

Le cancer progresse de manière "alarmante", s'inquiète l'agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui vient de publier une nouvelle compilation de statistiques

Un homme sur cinq et une femme sur six développeront la maladie au cours de leur vie. Le cancer provoquera la mort de 9,6 millions de personnes cette année, annonce l'OMS, contre 8,2 en 2012.

Cette hausse est attribuable à de nombreux facteurs, comme la croissance démographique et le vieillissement, mais aussi les changements dans le mode de vie des êtres humains.

"L'un des changements les plus spectaculaires en matière de nouveaux facteurs de risques qui augmentent l'exposition au cancer, concerne l'indice de masse corporelle, l'obésité et la réduction de l'activité physique", témoigne Christopher Wild, Directeur du Centre international de recherche contre le cancer (CIRC), une agence de l'OMS.

Dans les régions les plus riches du globe, des campagnes de prévention permettent d'enrayer la progression de certains cancers, comme celui de poumon. Mais dans les pays en développement, la maladie gagne du terrain.

D'après les experts, 18,1 millions de personnes risquent de contracter un cancer cette année dans le monde, dont la moitié en Asie. 

L'Afrique ne représente que 7 % des cas mondiaux de cancer, mais le taux de mortalité y est bien plus élevé.

Les cancer du poumon, du sein et du côlon-rectum sont les plus meurtriers dans le monde. Ils représentent à eux trois un tiers des décès.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'un des principaux hôpitaux de Gaza reprend en partie ses activités

Aux Pays-Bas, plongée au cœur d'un système de soins innovant

L'OMS fournit toujours de l'aide aux hôpitaux de Gaza