Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le discours sur l'état de l'Union vu d'Italie

Le discours sur l'état de l'Union vu d'Italie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"Ce discours manquait de passion mais cela vient certainement du caractère de Juncker. Mais ce que je disais auparavant, ce dont les Italiens ont surtout besoin, c'est une Europe forte qui à travers ce discours envoie un message clair, le message qu'elle est derrière les personnes qui ont le plus souffert de la crise économique, cette crise qui frappe toujours des pays comme l'Italie. Pendant mon voyage en Italie, j'ai pu voir des gens se plaindre principalement des problèmes migratoires mais aussi des problèmes fiscaux. Dans ce discours, la partie sur la solidarité, l'appel à la solidarité était très bon, il était important de demander aux Etats membres de prendre leurs responsabilités mais les gens ont besoin d'un message plus fort, de signes concrets. Ils proposent d'augmenter les effectifs aux frontières et sur les côtes mais les gens attendent quelque chose de plus réaliste, de plus concret. Ces derniers jours en Italie, Steve Bannon a rencontré Matteo Salvini et il veut lancer ce mouvement européen qui rassemblerait toutes les forces populistes du continent. L'objectif est de mettre en place un mouvement paneuropéen, même extraeuropéen, qui rassemblerait tous les mouvements populistes du monde. Pour contrer cela, il faut que l'Europe soit plus précise, plus claire et plus efficace quand il s'agit de faire passer son message."