DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Matteo Salvini fait un lien (populiste) entre migrants et tuberculose

Vous lisez:

Matteo Salvini fait un lien (populiste) entre migrants et tuberculose

Matteo Salvini fait un lien (populiste) entre migrants et tuberculose
Taille du texte Aa Aa

Pour Matteo Salvini, les migrants sont responsables de beaucoup de maux. Sur sa page Facebook, où le ministre italien de l'Intérieur aime régulièrement donner ses points de vue et les argumenter, il a récemment suggéré que l'immigration incontrôlée pouvait expliquer l'augmentation des cas de tuberculose dans la péninsule. Le chef de la Ligue, parti d'extrême droite, écrit notamment (ci-dessous) que les Italiens payent les frais d'une "invasion sans lois et sans contrôles".

Immigrato malato e in fuga, forse inconsapevole della gravità della sua condizione. Quanti casi come questo? Purtroppo...

Publiée par Matteo Salvini sur Mercredi 12 septembre 2018

Matteo Salvini a tiré sa propre conclusion d'une déclaration de Roberto Ciambetti, le président du Conseil régional de Vénétie. Dans un article de presse, ce dernier signale qu'un migrant atteint de tuberculose a disparu dans la nature après avoir refusé de rester dans un centre d'accueil à Sandrigo, une ville du nord de l'Italie. Il fait le lien avec une quarantaine de cas de tuberculose détectés dans cette province depuis le début de l'année.

La thèse d'une propagation de la maladie dans la région en question n'a pas du tout été soulevée par les autorités sanitaires italiennes, ni confirmée par une étude scientifique précise. "Il n'y a pas d'alerte justifiée, notre système de santé est très bien préparé pour gérer la tuberculose", a expliqué à Euronews Maurizio Marceca, professeur du département de Santé publique et des Maladies contagieuses à l'Université Sapienza de Rome.

Les données fournies par la Société italienne de médecine de l'immigration sont claires :

- Il y avait environ 8 cas de tuberculose pour 100 000 habitants en 2006, il y en avait un peu plus de 6 pour 100 000 habitants en 2016.

- Concernant les migrants, 84 cas de tuberculose pour 100 000 étrangers ont été recensés en 2006, un peu plus de 44 cas pour 100 000 étrangers en 2016.