PUBLICITÉ

Un Renoir volé par les nazis retourne en France

Un Renoir volé par les nazis retourne en France
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sylvie Sulitzer s'est vue remettre le tableau de 1919, au musée de l'héritage juif à New York, par les autorités américaines.

PUBLICITÉ

Un tableau d'Auguste Renoir, qui avait été volé par les nazis à un collectionneur juif, a été restitué mercredi à la petite fille de celui-ci, une habitante du sud de la France, par les autorités américaines.

Peint en 1919, "Deux femmes dans un jardin" avait été dérobé à Paris en 1941. Il a été voyagé enter les mains de plusieurs propriétaires en Afrique du Sud, en Angleterre et en Suisse avant de réapparaître à New York... Sous les yeux du FBI.

"Lorsque Madame Sulitzer a appris en 2013 que "Deux femmes dans un jardin" était mis aux enchères chez Christie's, elle a déposé une réclamation. Après une enquête menée par nos services et le FBI, le prétendu propriétaire de l'oeuvre a volontairement accepté de renoncer à revendiquer "Deux femmes dans un jardin" et, par conséquent, nous sommes en mesure de rendre le tableau à Mme Sulitzer aujourd'hui", a déclaré le procureur fédéral Geoffrey Berman.

Sylvie Sulitzer, la petite fille du collectionneur Alfred Weinberger, s'est vu remettre l'oeuvre lors d'une cérémonie au musée de l'héritage juif à New York. Parmi les tableaux volés à son grand-père, il manque encore quatre toiles de Renoir et un Delacroix.

"Je suis très reconnaissante de pouvoir montrer à ma famille bien-aimée, où qu'elle soit, après tout ce qu'elle a vécu, qu'il existe une justice. Merci du fond du cœur" a déclaré l'habitante des Bouches-du-Rhône devant l'audience.

D'après France 3, Sylvie Sulitzer sera contrainte de vendre le tableau, ne disposant pas des ressources nécessaires au remboursement de l'Etat français, qui l'avait indemnisée dans le cadre de la Commission d'indemnisation des victimes de spoliation (CIVS).

En 2016, le Congrès américain a lancé un programme aidant les familles expropriées pendant l'holocauste, à récupérer leurs œuvres d'art.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Messi à l'honneur sur une fresque géante à Miami

Ouverture de la 60ᵉ édition de la Biennale de Venise

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy