EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Sommet intercoréen : Pyongyang fait des promesses

Sommet intercoréen : Pyongyang fait des promesses
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Déplacement de Kim Jong-Un à Séoul et fermeture d'un site d'essai de missiles : le président sud-coréen a félicité ces avancées.

PUBLICITÉ

Le président sud-coréen ne rentrera pas les mains vides de sa visite officielle dans le Nord. Pyongyang fermera bien « de façon permanente » son site d’essai de missiles de Tongchang-ri, a annoncé mercredi Moon Jae-In, en marge du troisième sommet intercoréen. Le président du Sud se félicite de cette avancée.

"La Corée du Sud et la Corée du Nord ont accepté pour la première fois un plan de dénucléarisation. C'est un résultat très significatif. Le Nord a décidé d'abolir définitivement le site de Tongchang-ri, avec la participation d'experts des pays concernés", a-t-il déclaré.

Pyongyang pourrait même, condamner son site nucléaire de Yongbyon, qui abriterait l’unique réacteur du pays. Mais pour cela, la Corée du Nord attend des garanties similaires de la part des  États-Unis.

Autre annonce majeure : une visite officielle de Kim Jong-Un à Séoul : elle pourrait se dérouler avant la fin de l’année, sauf en cas de « circonstances particulières », a clarifié la présidence sud-coréenne.

Après sa rencontre avec Donald Trump en juin, Kim Jong-Un marquerait une nouvelle fois l’histoire : il s’agirait de la première visite d’un leader nord-coréen dans le sud, depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les deux Corées bâtissent leur avenir commun

Accord d'assistance Russie-Corée du Nord : Séoul convoque l'ambassadeur russe

Vladimir Poutine envisagerait de modifier la doctrine russe sur l'utilisation d'armes nucléaires