PUBLICITÉ

Corée : la vraie révolution, serait-ce la réunification ?

Corée : la vraie révolution, serait-ce la réunification ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Janis Mackey Frayer, correspondante de la chaîne NBC à Séoul, nous livre son analyse après le sommet historique inter-coréen. La propagande belliqueuse du Nord s'efface peu à peu au profit d'une idée révolutionnaire, la réunification.

PUBLICITÉ

Janis Mackey Frayer, correspondante NBC à Séoul, nous a donné son analyse de ce sommet historique entre les deux dirigeants coréens :

"C'est en apparence un grand succès. Cette visite de Moon Jae-in a eu une grande signification politique et personnelle pour le leader nord-coréen. C'était la première visite d’un dirigeant sud-coréen au Nord en onze ans, c'est aussi la promesse que Kim Jong Un se rendra à Séoul, ce qui serait la toute première visite d'un dirigeant nord-coréen dans le Sud.

Hier soir, lors des jeux de Masse à Pyongyang, Moon Jae-in a pris la décision rare, pour la première fois pour un dirigeant sud-coréen, de s’adresser ouvertement au peuple nord-coréen, soit des dizaines de milliers de personnes dans le stade.

"Mes compatriotes coréens", il les a appelés ainsi ! Il a aussi déclaré qu'ils vivaient ensemble depuis des millénaires, et étaient séparés depuis seulement 70 ans, et qu'il était temps qu'ils se réunissent.

Et cela va énormément jouer sur la propagande actuelle de Pyongyang.

Nous étions là-bas le week-end dernier pour le défilé militaire et il semble que la rhétorique anti-américaine ait largement disparu, et soit remplacée maintenant par ce message plein d'espoir et très optimiste sur la réunification.

_Ainsi, Moon Jae-in est de retour en Corée du Sud avec le sentiment qu'au niveau inter-coréen, les choses avancent". _

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Corée du Nord affirme avoir testé un drone sous-marin à capacité nucléaire

Moscou s'oppose à toute escalade dans la péninsule coréenne

En Ukraine, un bref répit pour enterrer les morts après les bombardements russes