DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Championnats du monde de judo: le triomphe de la persévérance

Vous lisez:

Championnats du monde de judo: le triomphe de la persévérance

Championnats du monde de judo: le triomphe de la persévérance
Taille du texte Aa Aa

Après une défaite amère en finale des moins de 57 kg l’an passé, Tsukasa Yoshida arrive aux Championnats du monde de judo pour se mesurer à nouveau à la britannique Nekoda Smythe Davis en finale.

Yoshida ne se laisse cette fois pas dépasser, elle marque un premier waza ari contre son adversaire britannique puis en enchaîne un second qui met fin au match et signe sa rédemption. Submergée par l’émotion, elle remporte enfin le titre mondial qu’elle convoitait l’an passé.

"Avant tout, je me sens heureuse, et en même temps vraiment soulagée, et là, pour être tout-à-fait honnête, je ne pense à rien d’autre ! "

Le Coréen An Changrim déploie tout son talent dans la catégorie des moins de 73 kg.

Il fait sensation devant la foule en liesse. Après être venu à bout du Mongol Tsend-Ochir en quarts de finale, il s’assure une place en finale en battant l’Iranien Mohammadi sur une clé de bras.

Il s’oppose alors au tenant du titre, le Japonais Soichi Hashimoto, et s’impose une nouvelle fois de manière spectaculaire par un magnifique ippon qui met fin au match et lui offre son titre mondial.

Belle vague d’émotion et un nouveau tout premier titre mondial à Bakou pour An qui reçoit sa médaille des mains du Président de la Fédération de Judo d’Azerbaïjan M. Rovnag Abdullayev.

" J’ai commencé le judo parce que je voulais devenir champion de monde. Mon parcours a été semé d’embuches. Et d’ailleurs je n’arrive pas encore à y croire. Après les 18èmes Jeux asiatiques cette année, c’était difficile, mais tout ça m’a fait mûrir et c’est grâce à ça que je suis là aujourd’hui. "

L’Azerbaïdjanais Hidayat Heydarov offre au public du pays-hôte toutes les raisons de se réjouir en remportant la première médaille du pays pour ce championnat sous les applaudissements du Président Ilham Aliyev. Un moment inoubliable pour Heydarov qui devient la nouvelle icône du judo en Azerbaïdjan sous les acclamations de la foule conquise.

Un public qui a toutes les raisons de célébrer ces moments forts d'autant que son double champion paralympique Ilham Zakiyev reçoit son 7ème dan, dans le pays-hôte et des mains de M. Vladimir Barta, Directeur sportif de la Fédération Internationale de Judo.