DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo : Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la troisième fois

Vous lisez:

Judo : Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la troisième fois

Judo : Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la troisième fois
Taille du texte Aa Aa

La Française Clarisse Agbegnenou a remporté un incroyable troisième sacre mondial en conservant son titre de 2017. Elle remporte ses cinq concours par ippon. Agbegnenou a remporté son premier titre mondial en 2014, son deuxième en 2017 et a montré qu'elle est désormais la meilleure au monde dans sa catégorie de poids.

Même la Japonaise Tashiro Miku n'était pas à la hauteur de la superstar française. Un ippon en or et c'était l'extase pour Agbegnenou.

Jean Luc Rougé, le secrétaire général de la fédération française de judo a ensuite remis à Agbegnenou sa médaille d'or.

"Une fois, c'est déjà de la folie. Deux fois, c'est vraiment bien. Mais trois fois ? C'est incroyable ! Je suis heureuse d'avoir gagné contre cette adversaire, car pour moi, c'est l'une des meilleures de la catégorie. C'est la finale dont je rêve aux Jeux Olympiques", s'est extasiée la Française.

Saeid Mollaei est devenu le premier iranien à être couronné champion du monde de judo depuis 15 ans. Il passe une nouvelle étape après sa médaille de bronze de 2017. Dans un incroyable final de va-et-vient qui a vu les deux hommes scorer sur waza ari, Mollaei bat le Japonais Fujiwara Sotaro, double vainqueur du Grand Chelem, en réussissant un deuxième waza ari en or.

Le public iranien s'est déchaîné. Un moment incroyable dans lequel Mollaei a pris le dessus. Un pur bonheur pour l'Iranien. Encore une fois, de belles scènes de respect, si typiques du Judo, affichées par les deux compétiteurs à la fin du concours, avant que la célébration puisse commencer.

"J'ai essayé si fort et je m'entraîne depuis si longtemps. J'ai transpiré pour cette médaille, mais je suis si heureux de la recevoir et je veux la partager avec les gens qui ont travaillé avec moi pendant tout ce temps. Aujourd'hui est un grand jour et je dédis cette médaille au peuple iranien et à tous ceux qui m'ont soutenu", a déclaré Saeid Mollaei.

Dans une démonstration de l'universalité du Judo, jusqu'à présent, 18 pays différents ont été médaillés, avec le Turc Vedat Albayrak, auteur d'un incroyable ippon, contre Alexander Wieczerzak. C'est notre coup du jour. Un uchi mata d'école, et du bronze pour la Turquie.