DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volley: les Français gagnent et attendent Serbie-Pologne

Vous lisez:

Volley: les Français gagnent et attendent Serbie-Pologne

Volley: les Français gagnent et attendent Serbie-Pologne
Taille du texte Aa Aa

Les volleyeurs français ont battu l'Argentine 3 à 1 (25-16, 25-20, 26-28, 25-19) dimanche à Varna et comptent désormais sur une victoire de la Serbie face à la Pologne (19h40) pour se qualifier pour la phase finale du Mondial.

Les Serbes sont déjà assurés d'aller au Final Six à Turin, à partir de mercredi, alors que les Polonais jouent leur qualification sur ce match. Il faudra donc voir avec quel état d'esprit les Serbes aborderont cette rencontre et s'ils feront jouer leurs titulaires.

"J'ai beaucoup d'amis en Pologne, mais ce soir je suis vraiment avec la Serbie. Si on n'y va pas, ce sera dur dans la tête. Si on y va, on sera sans pression car on reviendra de nulle part", a commenté au micro de la chaîne L'Equipe le passeur Benjamin Toniutti, qui joue depuis trois ans pour le club polonais de Kedzierzyn-Kozle.

Les Français ont rempli leur contrat face aux Argentins, déjà éliminés, sans jouer un grand match. C'est une nouvelle fois Earvin Ngapeth, excellent, qui les a tirés d'affaire (28 points). Les autres ont eu des difficultés au filet, à l'image du pointu Stephen Boyer (12 sur 29 à l'attaque).

C'est l'Argentine qui avait redonné espoir à la France vendredi en battant la Pologne contre toute attente, alors que les Bleus pensaient avoir laissé leurs dernières chances dans leur défaite contre la Serbie (3-2).

"Ils ont beaucoup de fierté et ils ont joué à fond. On a un peu baissé après deux sets mais eux se sont mis aussi à très bien jouer", a dit Toniutti.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.