DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alexeï Navalny arrêté à peine sorti de prison

Alexeï Navalny arrêté à peine sorti de prison
Taille du texte Aa Aa

A peine Alexeï Navalny avait-il franchi les portes de la prison, qu'il a été de nouveau arrêté et emmené dans un poste de police du centre de Moscou. L'opposant russe de 42 ans est accusé d'avoir violé une autre loi sur les manifestations et encourt jusqu'à 20 jours de détention.

Le 28 août dernier, il avait été condamné à 30 jours de prison pour une manifestation non autorisée en janvier dernier pendant laquelle il avait appelé à boycotter l'élection présidentielle du 18 mars.

Navalny avait accusé les autorités russes de l'avoir envoyé en prison pour l'empêcher de manifester le 9 septembre contre un projet gouvernemental de réforme des retraites alors même que se tenaient des élections locales.

Malgré son emprisonnement ce jour-là, des milliers de Russes avaient répondu à son appel dans tout le pays. La police russe avait procédé à des dizaines d'arrestations, de manière parfois très musclée.

L'annonce en juin d'un relèvement de l'âge de la retraite, inchangé depuis la période soviétique à 55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes, a provoqué de nombreuses manifestations, notamment à l'appel du Parti communiste.

Si ces rassemblements sont restés limités à quelques milliers de personnes, comme samedi encore à Moscou, ce sujet très sensible dans un pays où le niveau de vie et les pensions de retraites sont très faibles, a affecté la popularité de Vladimir Poutine, qui a assoupli fin août la réforme.

Il a aussi eu des répercussions électorales. Les élections régionales du 9 septembre ont été marquées par le plus fort recul du parti pro-Kremlin Russie Unie en dix ans.