DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manuel Valls : pourquoi et comment se refaire une santé à Barcelone ?

Vous lisez:

Manuel Valls : pourquoi et comment se refaire une santé à Barcelone ?

Photo prétexte Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone.
Taille du texte Aa Aa

Manuel Valls n'a qu'une idée en tête : se refaire une santé politiquement, quitte à tout changer. L'ancien Premier ministre français a peu de choses à perdre après tout... Depuis qu'il a quitté soudainement son poste auprès de François Hollande début décembre 2016, il a souvent raté le coche, ou presque. Largement battu par Benoît Hamon au second tour de la primaire socialiste le 29 janvier 2017, il a préféré soutenir Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle, laissant beaucoup de rancune au Parti socialiste, choqué par sa trahison.

Aux abonnés absents à l'Assemblée nationale

Les électeurs du département de l'Essonne, qui l'ont malgré tout repêché en le réélisant député en juin 2017, ne sont pas moins amers. Manuel Valls a ensuite abandonné le PS pour rejoindre le groupe présidentiel La République En Marche à l'Assemblée nationale mais sans grand bénéfice puisqu'il est seulement apparenté. Et maintenant qu'il vise la mairie de Barcelone, la capitale catalane, ses détracteurs, encore plus nombreux, soulignent qu'il est aux abonnés absents comme député. L'association Regards citoyens note qu'il n'a pas été vu au Parlement depuis la mi-juillet. De plus en plus de voix s'élèvent pour appeler à sa démission.

Une ancienne proche résume brutalement : "Valls n'a plus d'amis. Il a tellement déçu et trahi tout le monde". Mais l'ex-chef du gouvernement français, qui connaît la musique pour être entré très jeune en politique, et qui est connu pour sa combativité et sa ténacité, ne semble guère affecté. Aquilino Morelle, ancien conseiller du président Hollande, qui reste son ami, lui, confie : "Il m'a dit que c'était un choix de vie. Il en est heureux". Il retourne en effet à ses racines, il est né à Barcelone il y a 56 ans, le 13 août 1962.

Ses racines catalanes, cela ne suffira pas !

Arrivé enfant à Paris, il a été naturalisé Français à l'âge de vingt ans. Mais il parlait catalan avec son père, le peintre Xavier Valls, français et italien avec sa mère, une Suisse italienne. Il est un fervent supporter du fameux club de football Barça. Cela est loin de suffire pour s'attaquer à la mairie de sa ville natale, alors Manuel Valls y multiplie les apparitions ces derniers temps. Il se rapproche du parti espagnol de centre-droit Ciudadanos, et il s'est invité dans le débat sur l'indépendance de la Catalogne, s'en prenant fermement aux séparatistes.

Et puis sa vie privée s'organise à Barcelone. Il donne des cours au sein de l'école de commerce ESADE. Séparé de la violoniste Anne Gravoin en avril dernier, des médias espagnols lui prêtent maintenant une relation amoureuse avec Susana Gallardo, une riche héritière d'un laboratoire pharmaceutique. Si l'on en croit Oriol Bartomeus, professeur de sciences politiques à l'Université autonome de Barcelone, la famille Gallardo est "très bien connectée avec l'élite économique", ce qui peut "lui ouvrir des portes".