DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Lyon sans forcer

Vous lisez:

Top 14: Lyon sans forcer

Top 14: Lyon sans forcer
Taille du texte Aa Aa

Lyon s'est imposé sans trembler (34-6) sur son terrain du Matmut Stadium samedi soir, contre un promu grenoblois trop limité, pour le compte de la sixième journée de Top 14.

Le LOU, qui a logiquement obtenu le bonus offensif face à son voisin, se relance après une défaite à La Rochelle le week-end précédent. Avec 17 points, les Lyonnais remontent provisoirement à la quatrième place en attendant les autres matchs de la sixième journée. Les Grenoblois restent bloqués à la treizième place avec six points.

Le LOU a pris son temps face à un adversaire sans complexe mais logiquement inférieur. L'ancien ouvreur grenoblois, Jonathan Wisniewski, auteur d'un sans-faute face aux perches (14 points), a été l'un des grands artisans du succès face à son ancienne équipe.

En première mi-temps, il a envoyé son ailier, Noa Nakaitaci, à l'essai, sur un ballon de récupération (10-3, 21e). Et n'a pas oublié de se montrer précieux dans le jeu courant, grâce à ses coups de pied d'occupation. En deuxième période, sa passe au pied a été récupérée par Xavier Mignot pour un essai validé après arbitrage vidéo (20-6, 49e).

Deux essais de Charles Ngatai (53) et Noa Nakaitaci (61) ont ensuite assuré le bonus offensif pour les locaux.

Grenoble a marqué grâce à la botte de son arrière, Gaëtan Germain. Mais le promu n'a pas su convertir ses rares occasions, à l'image de ce ballon échappé devant la ligne (25e), juste après le premier essai lyonnais.

Ce match a été marqué par le retour à la compétition du troisième ligne anglais du LOU, Carl Fearns. Il avait été victime d'une rupture des ligaments du genou droit, à Agen, le 7 octobre 2017. Le troisième meilleur joueur du Top 14 en 2016-2017 est entré à la 25e minute, pour remplacer provisoirement Liam Gill, victime d'un choc.

Le seul point négatif de la soirée pour le LOU est la blessure du demi de mêlée international, Baptiste Couilloud. Touché sur la dernière action du match, il est resté longtemps au sol après le coup de sifflet final avant d'être évacué sur une civière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.