DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après sa victoire à l'eurovision, Salvador Sobral est de retour

Vous lisez:

Un an après sa victoire à l'eurovision, Salvador Sobral est de retour

Un an après sa victoire à l'eurovision, Salvador Sobral est de retour
Taille du texte Aa Aa

Depuis son triomphe à l'eurovision 2017, Salvador Sobral avait dû renoncer à la scène pendant quelques mois pour raisons médicales. Aujourd'hui, le chanteur portugais est de retour devant son public. Il vient de donner deux concerts à guichets fermés à Madrid. Il a accordé une interview à notre journaliste Ricardo Figueira.

Signe de nouveau départ : Salvador Sobral a coupé ses cheveux longs, mais sa voix jazzy reste intacte. "Cela me correspond," précise-t-il, évoquant sa nouvelle coiffure. "Je suis différent, j'ai tourné la page ; mes cheveux longs, cela fait partie du passé," dit-il avant d'ajouter : "Comme cela, je me sens plus frais, plus léger."

Notre reporter lui demande comment il réagit un bon accueil du public espagnol. "J'aime ça et puis, je me sens un peu espagnol moi-même," répond le chanteur portugais. "J'aime les Espagnols et c'est bien de voir que c'est réciproque, j'aime toutes les régions espagnoles, je ressens quelque chose de spécial pour chacune d'elles," affirme-t-il.

"Ce que j'aime vraiment, c'est jouer en concert"

"Mano a mano", écrit par le pianiste et compositeur Júlio Resende, est le premier single issu du deuxième album de Salvador Sobral qui doit sortir cet automne. "Cela ne m'amuse pas tellement de faire des albums," reconnaît l'artiste. "Ce que j'aime vraiment, c'est jouer en concert," renchérit-il.

"Je suis un peu "agoviado" (comme on dit en espagnol) ou "accablé" par le travail en studio, mais il faut le faire : un album, c'est une carte de visite pour les producteurs et les organisateurs de concert, on doit vendre des disques ; donc je me consacre à ce projet et on sortira l'album en novembre," indique-t-il.

"C'est un chemin que l'on doit suivre, ce n'est pas quelque chose que l'on peut guérir"

L'année 2017 a réservé à Salvador Sobral, le pire et le meilleur. Quatre mois après avoir été couvert de gloire en mai au niveau européen, le couperet tombe : il doit suspendre sa carrière pour cause d'insuffisance cardiaque et patienter plusieurs mois sur un lit d'hôpital dans l'attente d'une greffe de cœur. L'opération peut finalement être réalisée en décembre. Le jeune homme de 28 ans passe ensuite plusieurs mois de convalescence.

"C'est un chemin que l'on doit suivre, ce n'est pas quelque chose que l'on peut guérir, c'est comme ça, mais heureusement, tout se passe bien," assure Salvador Sobral. "Maintenant," poursuit-il, "je peux jouer au foot et faire des choses que je n'avais pas faites depuis pas mal de temps."

Tournée européenne

Notre reporter Ricardo Figueira indique : "Vous parlez du foot. Je crois que c'est l'une de vos grandes passions." "Oui, c'est génial, vraiment génial," fait-il remarquer. "Parfois, je marque des buts, mais je préfère jouer en défense : je suis en défense, mais seulement au foot, pas dans la vie," lance-t-il dans un sourire.

Une performance de Salvador Sobral est faite d'humour et d'inattendu comme le son de la trompette qu'il imite avec la bouche avant d'apprendre à en jouer, espère-t-il, pour pouvoir ressembler à son idole Chet Baker.

Salvador Sobral est en tournée cet automne dans plusieurs pays européens : en Espagne, Portugal, Allemagne, Pologne et Suisse.

De ayer y para siempre: Madrid!! Gracias!!

Publiée par Salvador Sobral sur Mercredi 26 septembre 2018

Plus de Cult