DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un Pissarro confisqué sous l'Occupation retrouve sa famille

Vous lisez:

Un Pissarro confisqué sous l'Occupation retrouve sa famille

Un Pissarro confisqué sous l'Occupation retrouve sa famille
Taille du texte Aa Aa

Soixante-quinze ans plus tard, un tableau confisqué durant la Seconde Guerre mondiale à une famille juive va être rendu à ses descendants.

La cour d'appel de Paris a confirmé la restitution d'un tableau de Camille Pissarro qui appartenait à un collectionneur spolié sous l'Occupation.

"Ma première pensée va à mon grand-père qui avait déposé plainte en sortant du camp de Drancy en 1945 et dont on a classé la plainte sans suite. (...) On a été ruinés, on a été spoliés, on a été humiliés, on a tout eu pendant la guerre... Moi, je l'ai vécue la guerre. Je ne suis pas un témoin extérieur... Donc voilà, c'est un symbole par rapport à tout ce qu'on a vécu", témoigne Jean-Jacques Bauer, petit-fils de l'ancien propriétaire du tableau.

Le tableau "La Cueillette" avait disparu de la circulation avant d'être acheté légalement aux enchères en 1995 par un couple américain.

"Toutes les ventes de biens successives sont nulles, c'est-à-dire qu'on efface les actes de spoliation. On ne peut pas effacer la douleur et les drames, mais on efface juridiquement les actes de spoliation", précise Cédric Fischer, avocat de Jean-Jacques Bauer.

Les époux Toll qui avaient acquis le tableau pour 800 000 dollars à New York vont se pourvoir en cassation.

Une quête de longue haleine pour les descendants

Peinte en 1887 par l'impressionniste Camille Pissarro, "La cueillette", également appelée "La cueillette des pois", était l'un des 93 tableaux de maître de la collection de Simon Bauer, un grand amateur d'art français né en 1862, qui avait fait fortune dans la chaussure.

Cette collection lui avait été confisquée en 1943 et avait été vendue par un marchand de tableaux désigné par le Commissariat aux questions juives du régime collaborationniste de Vichy.

Interné en juillet 1944 à Drancy, Simon Bauer avait réussi à échapper à la déportation. À sa mort, en 1947, il n'était parvenu à récupérer qu'une petite partie de ses œuvres. Ses descendants avaient poursuivi son action pour reprendre possession de la collection.

La famille Bauer avait perdu la trace de "La cueillette" jusqu'à ce que début 2017, elle apprenne que la toile était exposée au musée Marmottan, à Paris, prêtée par les époux Toll, collectionneurs américains, dans le cadre d'une rétrospective consacrée à Pissarro.

Les descendants avaient alors obtenu le placement sous séquestre du tableau, le temps d'assigner les Toll pour le récupérer. Les Américains avaient fait appel du jugement de 2017 ordonnant sa restitution aux Bauer.

-Avec AFP-