DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indonésie : les ONG appelées à partir

Vous lisez :

Indonésie : les ONG appelées à partir

Indonésie : les ONG appelées à partir
Taille du texte Aa Aa

Plus de 10 jours après la catastrophe, les images insoutenables du tsunami qui s’est abattu sur l’île des Célèbes repassent en boucle sur les réseaux sociaux. Des scènes de panique ont été filmées par des Indonésiens réfugiés où ils le pouvaient et qui ont assisté au drame, impuissant.

Un drame qui n’en finit pas

Chaque jour, des corps sans vie sont découverts sous les décombres. Il en resterait 5 000 selon les autorités. Le séisme et le tsunami qui a suivi ont fait, selon un dernier bilan encore provisoire, plus de 2 000 morts et 10 000 blessés.

Mais alors que le gouvernement indonésien a demandé l’aide internationale, il impose des règles drastiques aux ONG, les appelant à ne pas se rendre directement sur le terrain, voire à quitter immédiatement les zones dévastées.

Ces mesures privent ainsi d’une aide vitale les 74 000 déplacés recensés, dont bon nombre sont contraints de vivre dans des abris de fortune. Sans parler des 200 000 personnes qui manquent d’eau et de nourriture et dont la survie dépend entièrement de l’aide humanitaire.