DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Meurtre de Viktoria Marinova : un suspect arrêté en Allemagne, concordance ADN

Vous lisez:

Meurtre de Viktoria Marinova : un suspect arrêté en Allemagne, concordance ADN

Meurtre de Viktoria Marinova : un suspect arrêté en Allemagne, concordance ADN
Taille du texte Aa Aa

Un homme soupçonné de la mort et du viol de la journaliste bulgare Viktoria Marinova à Roussé, dans le nord de la Bulgarie, a été arrêté mardi soir en Allemagne où il s'était enfui. C'est ce qu'ont annoncé ce matin les autorités bulgares, qui ont exclu "à ce stade" un motif lié à la profession de la victime.

Il y aurait une concordance entre son ADN et l'un de ceux trouvés sur les lieux.

Le suspect de nationalité roumaine interpellé hier matin avait finalement été relâché dans la soirée en l'absence d'éléments contre lui.

Le corps de la journaliste, âgée de 30 ans, a été découvert samedi dans un parc situé en bord de Danube. La jeune femme est morte après avoir été frappée, étranglée et violée.

Les enquêteurs tentent toujours de déterminer le mobile de l'homicide. Ils n'excluent pas qu'il puisse être lié à sa profession. Une semaine avant sa mort, Viktoria Marinova avait donné la parole dans son émission à deux autres journalistes qui avait révélé récemment des détournements massifs de fonds européens par GP, l'une des plus grosses entreprises bulgare du bâtiment.

Son meurtre a suscité une vague d'indignation en Europe où deux autres journalistes ont été assassinés au cours des douze derniers mois, le reporter Jan Kuciak en Slovaquie en février et la journaliste maltaise Daphné Caruana Galizia en octobre 2017.

Avec agence