PUBLICITÉ

Plainte d'un jeune aveugle expulsé de force d'un magasin de Marseille

Plainte d'un jeune aveugle expulsé de force d'un magasin de Marseille
Tous droits réservés 
Par Joël Chatreau
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le jeune aveugle français Arthur Aumoite, expulsé sans ménagement d'un Monoprix de Marseille avec sa chienne guide, va porter plainte contre le gérant et un vigile du magasin. La loi oblige en effet tous les lieux publics à accueillir comme il se doit les non-voyants avec leur chien.

PUBLICITÉ

Le jeune homme aveugle qui a été expulsé manu militari d'une supérette de Marseille - incident qui provoque beaucoup d'indignation en France - va porter plainte. Arthur Aumoite précise même qu'il va attaquer en justice "les deux personnes qui m'ont viré du magasin". "Il y a une loi qui prévoit des sanctions, explique-t-il, il faut aller jusqu'au bout".

C'est une très mauvaise publicité pour la chaîne Monoprix, bien qu'elle ait présenté ses excuses au jeune de 25 ans, et condamné fermement l'incident qui a eu lieu le 21 septembre dernier. Le mal est fait car un ami du plaignant a filmé toute la scène et la vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, est devenue virale. On y voit le gérant du magasin, situé dans le centre de la cité phocéenne, empêcher l'aveugle d'avancer, évoquant une question d'hygiène, puis le bousculer et l'expulser, épaulé par un vigile. Ce dernier lui avait d'ailleurs préalablement arraché des mains la laisse de sa chienne nommée Loya, qui l'aide à se déplacer au quotidien.

Les chiens guides dressés pour ne pas renifler ou manger des aliments

Arthur Aumoite essayait pourtant de faire entendre raison aux deux hommes, en leur tendant un document de la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugle. Ce document fait mention de l'article 88 de la loi de 1987 qui oblige tous les lieux publics à accueillir les personnes accompagnées d'un chien guide.

La fédération tient à rappeler que ces animaux sont très bien dressés et formés "pour ne jamais attaquer, même si leur maître est agressé, ou pour ne pas aller renifler voire manger des aliments". "On voit bien dans la vidéo, a fait remarquer Yolande Desousa, chargée de la communication, que durant toute la séquence, Loya reste absolument calme, couchée aux pieds de son maître, et n'oppose aucune résistance".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe