DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : Riace, un village contre Salvini

Vous lisez :

Migrants : Riace, un village contre Salvini

Migrants : Riace, un village contre Salvini
Taille du texte Aa Aa

Matteo Salvini poursuit son coup de force contre le maire Riace, cette petite commune de Calabre dont il qualifie d'illégale la politique d'accueil des migrants.

Le ministre italien de l'Intérieur a ordonné samedi le transfert des quelques 200 migrants du village vers des centres d’hébergement plus grands dès la semaine prochaine.

Le maire de Riace, Domenico Lucano, sympathisant communiste, a été arrêté et assigné à résidence au début du mois. Il est accusé d'aide à l'immigration clandestine. Mais ce dernier tient tête et affirme que les migrants resteront dans son village.

"Ils ne partiront pas parce qu’ils n’ont pas d'endroit où aller avec leurs enfants. Il y a beaucoup de familles dans ce cas-là. Dernièrement, quelqu'un est parti parce qu’il y avait beaucoup d'incertitude, mais la majorité d'entre eux n'ont pas d'endroit où aller", a-t-il déclaré devant la presse.

Cela fait plusieurs années que Domenico Lucano lutte contre le dépeuplement de Riace en accueillant des migrants déboutés du droit d'asile.

Mais le gouvernement l'accuse de mener cette politique avec des fonds européens et italiens ainsi que d'avoir organisé des mariages blancs entre habitants et migrants.