DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Khashoggi : un scénario terrifiant

Vous lisez :

Affaire Khashoggi : un scénario terrifiant

Affaire Khashoggi : un scénario terrifiant
Taille du texte Aa Aa

Huit heures de perquisition. La nuit dernière les autorités turques ont fouillé le consulat saoudien à Istanbul dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Jamal Khashoggi.

Des responsables turcs affirment que le journaliste saoudien a été assassiné dans l'enceinte de la représentation diplomatique il y a deux semaines. L'Arabie saoudite dément et assure que celui qui critiquait ouvertement le pouvoir de Riyad est ressorti vivant du bâtiment.

Sur des images de vidéosurveillance du 2 octobre, on voit bien Jamal Khashoggi pénétrer dans le consulat :

Une équipe de quinze agents saoudiens aurait fait l'aller-retour entre Riyad et Istanbul le jour de sa disparition. On les voit ici passer la douane à l'aéroport puis entrer dans le consulat saoudien deux heures après le journaliste :

Jamal Khashoggi aurait été détenu, torturé puis assassiné par les membres du commando. L'un d'eux aurait même été reconnu et identifié. Ce serait un médecin légiste saoudien qui aurait été chargé de démembrer le corps du journaliste afin d'évacuer son corps en dehors du consulat.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a été dépêché en Arabie saoudite pour tenter de faire la lumière sur cette affaire. Donald Trump s'est entretenu hier avec le roi Salman d'Arabie saoudite qui dit « tout ignorer ».

Jamal Khashoggi était exilé aux États-Unis. Dans sa dernière chronique, le journaliste avait condamné l’implication de l’Arabie saoudite dans le conflit au Yémen. Depuis quelques mois, il craignait d’être arrêté.