DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Comment le Japon apporte électricité et savoir-faire au Népal

Vous lisez :

Comment le Japon apporte électricité et savoir-faire au Népal

Comment le Japon apporte électricité et savoir-faire au Népal
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Global Japan, nous vous emmenons dans les montagnes népalaises de l'Himalaya où des enfants ont désormais de la lumière dans leur classe grâce à un mini-générateur hydroélectrique appelé Cappa qui a été créé par Norio Kikuchi, le PDG de l'entreprise nippone ibasei. Cette initiative s'intègre à un programme pilote soutenu par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) qui a pour but d'aider le Népal à s'aider lui-même.

Nous visitons le village de Kalika où des enfants comme Romina Gurung âgée de sept ans disposent désormais de salles éclairées dans leur école grâce à l'électricité produite par le générateur japonais Cappa installé dans la rivière à proximité. Ils peuvent aussi recharger des lanternes qu'ils peuvent utiliser chez eux. Nous accompagnons la petite fille dans la hutte où elle vit avec sa famille. Elle nous montre qu'elle peut à présent, faire ses devoirs chez elle à la lumière de la lanterne quelle que soit la météo.

Le directeur de l'école Jaman Bahadur Gurung explique qu'au sein de l'établissement, l'éclairage permet de poursuivre les cours même quand il pleut car auparavant, les enseignants étaient obligés de fermer les volets en bois pour se protéger des intempéries, plongeant les classes dans le noir. Il raconte que l'école a dû construire un deuxième bâtiment pour accueillir de nombreux nouveaux élèves attirés par cette école désormais raccordée à l'électricité.

Les femmes du village nous montrent comment elles aussi rechargent leurs lanternes et leurs téléphones portables grâce au Cappa, l'un des six générateurs installés sur quatre sites au Népal dans le cadre de ce projet pilote. La société nippone ibasei l'a conçu à la suite du séisme qui a frappé le Japon en 2011 pour répondre aux besoins en systèmes de production électrique indépendants et résistants aux catastrophes.

Nous nous rendons également dans la société de Katmandou qui commence à fabriquer les générateurs Cappa grâce à un transfert de technologie et d'expertise opéré par ibasei. Suman Pradhan, le coordinateur du projet au sein de Nepal Yantra Shala Energy, indique que son entreprise compte produire et exporter elle-même ces générateurs dans l'avenir. Le Népal a ainsi été aidé à s'aider lui-même. Tel est l'objectif de ce projet qui s'appuie sur le partage du savoir-faire japonais.​