DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'olive espagnole souffre de la guerre commerciale entre Etats-Unis et UE

Vous lisez :

L'olive espagnole souffre de la guerre commerciale entre Etats-Unis et UE

L'olive espagnole souffre de la guerre commerciale entre Etats-Unis et UE
Taille du texte Aa Aa

Dans cette vidéo à 360°, nous plongeons au cœur de la production d'olives de table espagnoles à La Roda de Andalucia, à 140 km de Séville. Un secteur frappé par de nouveaux droits de douane imposés par Washington.

D'après le ministère espagnol de l'Agriculture, l'Espagne assure 71% de la production de ce fruit dans l'Union européenne et 22% à l'échelle de la planète. Ce qui en fait le premier exportateur mondial. Le problème, c'est que l'administration Trump accuse le secteur espagnol de l'olive de recevoir des aides européennes qui faussent les échanges.

Selon elle, la politique agricole de l'Union européenne permet aux producteurs de vendre leurs produits au-dessous de leur valeur de marché, ce qui porte préjudice à leurs homologues californiens. Les Américains ripostent en instaurant sur les olives espagnoles des droits de douane de près de 35% au total depuis cet été.

Alors autant dire que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l'Union européenne pèse lourd sur ce secteur agricole espagnol et en particulier dans cette région déjà durement frappée par le chômage. La production des olives de table fait vivre 16.000 personnes en emplois directs et indirects.

Au sein de l'entreprise Agro Sevilla à La Roda, le plus gros producteur, conditionneur et exportateur d'olives au monde. Sur un an, les ventes de la société ont baissé de 20%. Conséquence directe : 50 employés ont perdu leur emploi.