Affaire Khashoggi : face aux explications de Riyad, la communauté internationale reste sceptique

Affaire Khashoggi : face aux explications de Riyad, la communauté internationale reste sceptique
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après avoir déclaré que Jamal Khashoggi avait quitté le consulat saoudien d'Istanbul, Riyad a affirmé que le journaliste avait été tué.

PUBLICITÉ

L’affaire Khashoggi embarrasse la communauté internationale, et en particulier la Turquie, là où s’est déroulé l’assassinat du journaliste saoudien.

  • Ankara a annoncé qu’elle révélera toutes les informations qu’elle a à sa disposition. Depuis le début de l’affaire, la Turquie a toujours accusé Riyad d’être à l’origine de la disparition de Jamal Khashoggi.

"La Turquie ne laissera pas passer cette affaire horrible et inhumaine agir contre l'humanité. La Turquie ne permettra jamais de camoufler ce crime commis au sein même du consulat, et donc sur le territoire saoudien, même si c’était à Istanbul" affirme Numan Kurtulmus, chef adjoint de l'AKP.

  • Du côté de l’Allemagne, Berlin comme d’autres pays d’Europe de l’Ouest réclament une "enquête crédible" sur les conditions de la mort du journaliste saoudien. Le gouvernement allemand songe même à suspendre provisoirement ses ventes d’armes à l’Arabie saoudite.

"Concernant les terribles événements en lien avec l’Arabie Saoudite, rien n'a encore été clarifié, et bien sûr nous exigeons, de savoir ce qui s'est passé", a commenté Angela Merkel, alors que le Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen affirme que "le fait que le Royaume saoudien nous confirme, tardivement, que Jamal Kashoggi est mort à l’intérieur du consulat, après avoir d’abord dit qu’il avait quitté les lieux, nous montre clairement que nous n’avons pas entendu toute la vérité à ce sujet".

Les explications de Riyad ont dû mal à convaincre la scène internationale. La diplomatie européenne a rappelé samedi qu’une enquête transparente est nécessaire pour faire la lumière sur la mort du journaliste.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort de Khashoggi : sanctions pour Ryad

Guerre Russie-Ukraine : Volodymyr Zelensky recherche le soutien de l'Arabie saoudite

L'Arabie saoudite ouvre son premier magasin d'alcool depuis plus de 70 ans