DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volley dames: la Serbie conquiert le monde après l'Europe

Vous lisez :

Volley dames: la Serbie conquiert le monde après l'Europe

Volley dames: la Serbie conquiert le monde après l'Europe
Taille du texte Aa Aa

Les Serbes sont devenues championnes du monde de volley, un an après avoir conquis le titre européen, en battant l'Italie 3 à 2 (21-25, 25-14, 23-25, 25-19, 15-12) dans une superbe finale, samedi à Yokohama.

La Serbie poursuit sa montée en puissance après avoir été aussi médaillée d'argent olympique à Rio il y a deux ans. C'était sa première finale dans un Championnat du monde.

gi

En finale comme pendant tout le tournoi, l'équipe s'est appuyée sur sa formidable attaquante de pointe, Tijana Boskovic (26 points). La gauchère, âgée de 21 ans, a été bien épaulée par la puissante Brankica Mihajlovic, d'origine bosnienne (19 points en finale). Ces deux joueuses-clefs avaient déjà inscrit 29 et 23 points lors de la victoire sur les Pays-Bas (3-1) en demi-finale dans un "remake" de la finale de l'Euro-2017.

Samedi, elles ont gagné leur duel avec la paire italienne Paola Egonu et Miryam Sylla, décisive en demi-finale contre la Chine, championne olympique en titre (3-2). Egonu, 19 ans seulement, a encore marqué 33 points (45 la veille!), mais elle a commis quelques erreurs aux moments cruciaux.

Ce tournoi, dont la Chine a pris la troisième place en battant les Pays-Bas (3-0), a chamboulé la hiérarchie mondiale. C'était la première fois depuis 62 ans que deux nations européennes s'affrontaient en finale.

Les États-Unis, tenants du titre, la Russie, sacrée en 2006 et 2010, et le Brésil, qui avaient pris à eux trois les trois-quarts des médailles des quatre dernières éditions (8 sur 12), ne se sont même pas qualifiés pour le dernier carré.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.