Sauver le patrimoine grâce à la 3D

Sauver le patrimoine grâce à la 3D
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A l'Institut du monde arabe, à Paris, les travaux d'une start-up ont permis de reconstituer des cités historiques menacées par la guerre.

PUBLICITÉ

Rendre éternel des constructions fragiles et millénaires, grâce aux nouvelles technologies. Vous voici dans les entrailles de la ville de Palmyre en Syrie, une cité construite à l’époque gréco-romaine et saccagée par les terroristes du groupe État islamique.

Grâce aux travaux menés par une start-up française, il est désormais possible de donner une nouvelle vie, numérique, à ces trésors historiques menacés par les événements du présent :

"On va sur les sites avec différents moyens de prise de vue, qui vont automatiquement reconstruire grâce à des superordinateurs des modèles 3D photoréalistiques, donc des véritables copies du réel, mais virtuel", déclare Yves Ubelmann, fondateur de la start-up.

Palmyre, mais aussi Alep, la ville irakienne de Mossoul ou encore la cité carthaginoise de Leptis Magna en Libye… Autant de sites archéologiques qu’il est possible aujourd’hui de visiter virtuellement, à l’Institut du monde arabe, à Paris.

En 2018, 54 sites sont toujours classés comme en « péril » par l’Unesco. Des monuments qui pourraient un jour être numérisés, à défaut d’être sauvegardés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Immersion à 360° dans l'art dissident de l'ex-Bloc soviétique

A Venise, le combat permanent pour restaurer la basilique Saint-Marc, rongée par le sel

Libye : à Tripoli, les pires combats depuis un an font 55 morts