DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Higgins, président favori des Irlandais

Vous lisez :

Higgins, président favori des Irlandais

Higgins, président favori des Irlandais
@ Copyright :
REUTERS/Clodagh Kilcoyne
Taille du texte Aa Aa

La campagne fait peu de bruit à l'étranger, pourtant les Irlandais votent pour élire leur président ce vendredi.

A 77 ans, Michael D. Higgins est candidat à sa propre succession. Connu pour ses positions féministe et progressiste, il est aujourd'hui encore très populaire et part grand favori de ce scrutin, 7 ans après sa première élection.

Michael Higgins est crédité de 70% des voix selon les derniers sondages. Ses cinq adversaires, peu connus du grand public, sont loin derrière. Son principal challenger, l'homme d'affaires Sean Gallagher, est lui crédité de 14% des intentions de vote.

Les candidats critiquent notamment l'âge avancé du président et pointent du doigt un manque de transparence quant aux dépenses du président. Son rôle étant principalement cérémonial, il se déplace régulièrement à l'étranger.

"Au cours des quatre dernières années, une partie de ces fonds n'a pas été soumis à un audit. Ces dépenses extravagantes sont inacceptables !", dénonce Sean Gallagher.

"Il existe une culture de l'extravagance liée à la présidence. Nous avons besoin de clarifications à ce sujet, il faut que les dépenses soient rendues publiques, et ce pas après l'élection, il nous les faut tout de suite", poursuit Gavin Duffy, lui aussi candidat.

Un président "au-dessus de la politique"

Malgré les critiques, rien ne semble pouvoir faire trembler le chouchou des Irlandais dans les urnes.

"Le président est très populaire, il est au-dessus de la politique et beaucoup de gens diraient qu'il est au-dessus des critiques également, car en fait il a des pouvoirs très limités. Il n'est donc pas critiqué de la même manière que le gouvernement", analyse Harry McGee-Political, journaliste politique au Irish Times.

Après le décompte des voix qui commencera samedi matin, le nom du prochain président devrait être connu dans l'après-midi.