DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue des Champions : miracle pour Paris, sursis pour Monaco

Vous lisez :

Ligue des Champions : miracle pour Paris, sursis pour Monaco

Ligue des Champions : miracle pour Paris, sursis pour Monaco
Taille du texte Aa Aa

La troisième journée de la Ligue des Champions s'est achevée ce mercredi. Les clubs français sont en position inconfortable. Paris malmené par le Naples de Dries Mertens et Monaco secoué par le Club de Bruges devront se réveiller lors des matches retours pour continuer leur route dans la reine des compétitions européennes.

La sensation du jour avec le carton du Borussia Dortmund de Lucien Favre qui noie l'Atlético de Madrid.

Groupe A :

Le Club Bruges et Monaco n'ont pu se départager au stade Jan-Breydel. Un match nul 1-1 qui offre un premier point dans la compétition aux deux équipes tout en les éloignant des deux strapontins qualificatifs pour les huitièmes de finale. Le jeune Moussa Sylla avait ouvert le score peu après la demi-heure de jeu pour l'équipe de Thierry Henry. Le Brésilien Wesley a égalisé 7 minutes plus tard.

De son côté, le Borussia Dortmund humilie l'Atlético de Madrid en Allemagne. Victoire 4-0 des hommes de Lucien Favre avec un doublé du franco-portugais Raphaël Guerreiro et des buts d'Axel Witsel et Jadon Sancho.

Raphaël Guerreiro a dynamité l'Atlético

Groupe B :

Tottenham peut avoir des regrets. Le club londonien menait à Eindhoven grâce à des réalisations de l'ancien parisien Lucas Moura et de son buteur Harry Kane. L'expulsion d'Hugo Lloris à dix minutes de la fin a fragilisé l'équipe de Mauricio Pochettino. Le capitaine du PSV Luuk De Jong égalisant en toute fin de match.

Carton rouge pour Hugo Lloris après une sortie dangereuse sur Lozano

Les deux équipes se retrouvent distancées dans ce groupe après leurs deux défaites initiales. Leurs bourreaux s'affrontaient au Camp Nou et c'est le Barça qui l'emporte sur l'Inter Milan, même privé de Lionel Messi. L'Hispano-brésilien Rafinha et le latéral de la Roja Jordi Alba sont les buteurs blaugranas.

Groupe C :

Paris peut remercier Ángel Di Maria. Un but de son ailier argentin dans les arrêts de jeu permet au PSG d'arracher le nul à domicile face au Naples de Carlo Ancelotti. En tête à deux reprises grâce à Lorenzo Insigne puis Dries Mertens, les Italiens ont posé énormément de problèmes aux champions de France. Le Portugais Mario Rui avait égalisé contre son camp entre temps.

Neymar aura tout tenté mais Paris patine

Avec le carton prévisible de Liverpool contre l'Etoile Rouge (4-0 doublé de Mohamed Salah et buts de Luiz Firmino et Sadio Mané), les Parisiens auraient pu se retrouver en grand danger à l'issue de cette troisième journée. Il faudra ramener un résultat d'Italie lors de la prochaine journée pour éviter une terrible désillusion.

Groupe D :

Dans le groupe D, le FC Porto caracole en tête. Les Dragons ont infligé une troisième défaite en trois matches aux Russes du Lokomotiv Moscou, 3-1. Des buts inscrits par le Franco-malien Moussa Marega et les Mexicains Héctor Herrera et Jesús Corona.

Pas de vainqueurs entre Galatasaray et Schalke en Turquie. Ces trois équipes restent en course pour une qualification en huitièmes de finale.