DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Julian Assange fâché avec l'Equateur

Vous lisez :

Julian Assange fâché avec l'Equateur

Julian Assange fâché avec l'Equateur
Taille du texte Aa Aa

Réfugié depuis six ans à l'ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange a décidé de poursuivre en justice le gouvernement équatorien. Le fondateur de WikiLeaks proteste contre ses conditions de vie.

Les autorités équatorienne ont restreint ses contacts avec le monde extérieur. Quito reproche à Assange d'avoir manqué à ses obligations de neutralité après avoir twitté contre la Russie dans l'affaire Skripal.

Inigo Salvador, procureur général de l'Équateur : "Étant donné que son séjour à l'ambassade a duré beaucoup plus longtemps que prévu, à un moment, le moins que l'on puisse faire, est de s'en tenir à certaines règles de coexistence harmonieuse, dans un lieu qui n'est pas conçu pour qu'une personne y vive. "

Les autorités équatoriennes refusent surtout d'intervenir en faveur de Julian Assange sur le plan judiciaire.

Depuis 2010, les États-Unis demandent l'extradition de Julian Assange afin qu'il soit jugé après la divulgation de nombreux secrets militaires et de documents diplomatiques.

José Valencia, ministre équatorien des Affaires étrangères: "Nous ne sommes ni les avocats de M. Assange, ni les représentants du gouvernement britannique. C'est une relation directe qui existe entre Assange et la Grande-Bretagne."

Quant à l'avocat de Julian Assange, il considère que le protocole liant son client à l’Équateur est bien trop contraignant.

Baltasar Garzon, avocat : "Nous pensons que ce protocole viole les droits fondamentaux et qu'il limite le droit d'exercer sa défense".

L'Équateur a indiqué avoir déjà partiellement rétabli la connexion internet de Julian Assange via le réseau wifi de son ambassade.

Avec Agences