Restes humains découverts dans une propriété du Vatican

Restes humains découverts dans une propriété du Vatican
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police italienne veut tenter de déterminer s'il s'agit de la jeune Emanuela Orlandi disparue il y a 35 ans

PUBLICITÉ

C'est une découverte qui pourrait relancer une affaire en attente d'être élucidée depuis 35 longues années. Des restes humains ont été retrouvés dans une annexe de l'ambassade du Vatican en Italie au cours de travaux. Des ossements à partir desquels la police scientifique va tenter de déterminer l'âge, le sexe et la date du décès.

Ce que veulent savoir les enquêteurs, c'est s'il peut s'agir d'Emanuela Orlandi ou de Mirella Gregori, deux jeunes filles disparues à Rome en 1983.

L'affaire Emanuela Orlandi avait donné lieu à d'innombrables théories. Fille d'un membre de la police vaticane, l'adolescente de 15 ans avait disparu alors qu'elle sortait d'un cours de musique. Parmi ces théories, celles d'une tentative de chantage pour faire libérer Mehmet Ali Agca, le Turc qui avait tenté d'assassiner le pape Jean-Paul II deux ans plus tôt.

Mirella Gregori avait, elle, été enlevée 40 jours avant Emanuela Orlandi. Deux disparitions sur lesquelles la police avait cessé d'enquêter faute de nouveaux éléments malgré la mobilisation régulière des familles et de leurs soutiens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Vatican mis en cause dans la mystérieuse affaire Emanuela Orlandi

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie