DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le grand test électoral de Donald Trump

Vous lisez :

Le grand test électoral de Donald Trump

Le grand test électoral de Donald Trump
Taille du texte Aa Aa

Les Américains ont commencé à voter pour désigner leurs députés et sénateurs à l'occasion des élections de mi-mandat. Un scrutin généralement défavorable au président élu mais Donald Trump pourrait encore faire mentir les commentateurs.

Si les démocrates sont donnés vainqueurs à la chambre des représentants, le sénat devrait rester à majorité républicaine après une campagne où tous les coups ont été permis.

Lundi, lors de son dernier meeting (il en tenu une trentaine surtout dans les circonscriptions sénatoriales), Donald Trump a résumé ainsi le choix s'offrant aux électeurs : "si vous voulez plus de caravanes et plus de crimes, votez démocrate, si vous voulez des frontières fortes et des communautés sûres, votez républicain ".

Chez les démocrates, l'ex-président Obama s'est investi personnellement dans la campagne en multipliant les meetings.

Barack Obama : "Je pense, que ceux qui avaient tenu pour acquis que nous avions fait des avancées, que nous avions fait certains progrès, que, oui, bien sûr, les femmes sont traitées avec respect, que, bien sûr nous n'allons pas juger les gens sur la couleur de leur peau ou sur leur nom de famille, mais soudain les gens se sont réveillés et se disent bien sûr qu'on ne peut pas tenir cela pour acquis... On doit se battre pour ça!"

Si mardi les républicains parviennent à conserver leur majorité au sénat c'est l'assurance pour le président américain de rester au pouvoir au moins jusqu'en 2020. Au grand dam d'une partie des démocrates qui rêvent encore à une très improbable destitution.

Avec Agences