Le président Macron visé par l'ultradroite : une action violente déjouée

Le président Macron visé par l'ultradroite : une action violente déjouée
Par Joël Chatreau
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Emmanuel Macron était visé par un groupe d'ultradroite. Six suspects, soupçonnés de préparer une action "violente" contre le président, ont été arrêtés ce mardi en France.

PUBLICITÉ

Un projet d'attaque "violente" contre le président français, Emmanuel Macron, vient d'être déjoué. Au moins six personnes liées au milieu de l'ultradroite ont été arrêtées ce mardi par des policiers de la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure. L'opération a eu lieu simultanément dans trois départements très éloignés les uns des autres, l'Isère, l'Ille-et-Vilaine et la Moselle.

Les informations recueillies par les services de renseignements français indiquaient qu'un plan d'action violente contre le président de la République, "imprécis et mal défini à ce stade" selon une source proche de l'enquête, était envisagé par les suspects. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Meurtre de Thomas : le gouvernement veut dissoudre plusieurs groupes d'extrême droite

Assassinat de Samuel Paty : le procès de six anciens collégiens s'est ouvert à huis clos

Les funérailles de Gérard Collomb auront lieu mercredi, l'hommage d'Emmanuel Macron