DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto: Dani Pedrosa tire sa révérence au GP de Valence

Vous lisez :

Moto: Dani Pedrosa tire sa révérence au GP de Valence

Moto: Dani Pedrosa tire sa révérence au GP de Valence
Taille du texte Aa Aa

La "der" des "der": l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) prendra son 295e et dernier départ en Championnat du monde de vitesse moto dimanche lors du Grand Prix de Valence, ultime manche de la saison, "l'une de (ses) préférées au calendrier".

"La prochaine course s'annonce un peu spéciale, dans la mesure où il s'agira de ma dernière. Mon sentiment sera différent que d'habitude, reconnaît le pilote de 33 ans. Ce sera également chargé car beaucoup de personnes, d'amis et de membres de ma famille voudront passer du temps avec moi."

gi

"Mais à partir du moment où je grimperai sur ma moto, je serai totalement concentré sur mon pilotage", promet-il.

Pedrosa, qui a passé 18 saisons en Mondial, récompensées par trois titres (en 125 cc en 2003, en 250 cc en 2004 et 2005), est aussi entré jeudi au "Hall of Fame" du MotoGP.

Après une année difficile, la première à l'issue de laquelle il pourrait ne jamais être monté sur un podium, l'actuel 11e au classement des pilotes espère raccrocher sur une bonne note.

Le circuit Ricardo Tormo de Valence peut être le bon endroit: le natif de Sabadell, en Catalogne, est celui qui s'y est le plus imposé, avec sept succès toutes catégories confondues. Le dernier date d'ailleurs de l'an passé.

Mais il lui faudra composer avec une météo peu favorable, la pluie et la fraîcheur s'annonçant de la partie tout le week-end.

- Bautista et Redding s'en vont aussi -

Pedrosa, qui a toujours fait partie du clan Honda, a débuté sa carrière en 2001 et remporté la saison suivante le premier de ses 54 succès, dont 31 en MotoGP.

Le Catalan affiche également à son palmarès 153 podiums, dont 112 dans la catégorie reine, 49 poles, dont 31 parmi l'élite, et trois titres honorifiques de vice-champion du monde MotoGP, en 2007, 2010 et 2012.

Il ne déserte toutefois pas la discipline puisqu'il sera pilote d'essais et de développement pour KTM dans les deux prochaines années.

Son compatriote Alvaro Bautista (Ducati Angel Nieto) et le Britannique Scott Redding (Aprilia) quittent eux le Championnat du monde après ce week-end pour évoluer dans d'autres catégories.

Après avoir conquis les titres pilotes --par l'Espagnol Marc Marquez-- et constructeurs, Honda a l'occasion de s'adjuger aussi le titre par équipes, avec 39 points d'avance sur le team officiel Yamaha et 45 encore dans la balance.

Si l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) est assuré d'être vice-champion du monde, la troisième place chez les pilotes se jouera entre les deux équipiers chez Yamaha, l'Italien Valentino Rossi et l'Espagnol Maverick Vinales, que deux points seulement séparent.

- Zarco vise le top 5 -

Celle de meilleur pilote indépendant est pour la deuxième année consécutive à la portée du Français Johann Zarco (Yamaha Tech3), un des hommes en forme du moment, à la lutte avec l'Italien Danilo Petrucci (Ducati Pramac).

"Après mon podium en Malaisie (3e, ndlr), j'arrive à Valence avec un grand sourire et le bon état d'esprit pour faire encore un grand résultat, assure l'Avignonnais. Mon but principal est d'être le premier pilote indépendant, et peut-être un peu plus."

"Si je termine sur le podium devant Alex Rins (Aprilia, ndlr) et Petrucci, je serai aussi dans le top 5 final (du Championnat), ce qui serait un bel objectif", annonce le pilote qui rejoindra les rangs de KTM l'an prochain.

Faire partie du top 5 au moins était son "premier voeu" en début de saison, après avoir bouclé sa première année parmi l'élite à la 6e place du classement en 2017.

L'Italien Franco Morbidelli (Honda Marc VDS) est, lui, favori face au Malaisien Hafizh Syahrin (Yamaha Tech3) pour la distinction de "rookie" de l'année.

Le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda), opéré de fractures à la cheville droite, est une nouvelle fois remplacé par l'Allemand Stefan Bradl. L'Espagnol Jorge Lorenzo (Ducati) tente, lui, à nouveau de revenir après sa blessure au poignet gauche.

En Moto2 et et Moto3, les titres pilotes sont déjà dans l'escarcelle de l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex) et de l'Espagnol Jorge Martin (Honda).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.