Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Emploi et handicap : la France est à la traîne

Emploi et handicap : la France est à la traîne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Environ 80 millions de citoyens européens sont handicapés et nombreux sont ceux qui peinent à accéder au marché de l'emploi.

A l'initiative de plusieurs associations, dont LADAPT, la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées a voulu cette année mettre l'accent sur les femmes en situation de handicap. Ces dernières souffrent en effet souvent d'une "double discrimination" : de genre et de handicap.

Au total, la barre des 500 000 demandeurs d'emplois a été franchi cette année, en hausse de 3,5% par rapport à 2017. Le taux de chômage des Français en situation de handicap s'établit donc à 19%, un chiffre deux fois supérieur à la moyenne nationale.

"C'est un désastre. A un moment où le chômage se stabilise, on constate que pour les personnes handicapées la courbe est en constante progression", déplore Alain Rochon, interrogé par l'AFP. Le président d'APF France handicap rappelle les risques majeurs de précarisation et d'isolement des personnes handicapées.

"On a dix ans de retard par rapport à certains pays européens, déplore lui Eric Blanchet, directeur général de LADAPT. Aujourd'hui on besoin d'éléments pour sécuriser les partis [les employés et les employeurs], mais également pour simplifier les règles du jeu. Parce qu'on ne peut pas être dans des carcans administratifs continus qui envoient des messages opposés, d'un côté une volonté politique de faire des choses, et d'un autre côté un carcan administratif qui ne permet pas de faire les choses, ou très difficilement."

Développer l'apprentissage : une priorité

Au delà des efforts pour casser ce "carcan administratif" bien français, des efforts sont également attendus sur l'emploi accompagné, comme c'est le cas en Autriche ou en Irlande.

"La réalité aujourd'hui, c'est que 80% des handicaps sont invisibles, donc parfois compliqués à identifier, à traiter et à gérer dans le monde dit 'ordinaire'. L'apprentissage est une piste qui me semble extrêmement intéressante, on l'utilise encore trop rarement et on va essayer de fortement la développer", souligne David Bourganel, directeur général de l'ANRH (Association pour l'insertion et la réinsertion professionnelle et humaine des handicapés). "Tout ce qui permet à un travailleur en situation de handicap de mieux découvrir le monde du travail, en particulier la socialisation, est extrêmement bénéfique", rajoute-t-il.

Pour David Bourganel, il est également indispensable de regarder la situation dans son ensemble : l'accès à l'emploi est donc indissociable des enjeux d'accessibilité en général, ainsi que de l'éducation et de la formation.

Cette semaine européenne a un objectif concret : faire se rencontrer les candidats et les employeurs grâce à des forums et des événements organisés jusqu'au 25 novembre.

L'Agefiph, fonds d'insertion pour les travailleurs handicapés, a de son côté promis de publier une offre d'emploi tous les quarts d'heures.