DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vendredi noir au Pakistan

Vendredi noir au Pakistan
Taille du texte Aa Aa

Deux policiers et deux civils ont été tués dans l'attaque du consulat chinois de Karachi.

Les trois assaillants, qui étaient armés de kalachnikov et de grenades, ont été abattus par les forces de l'ordre pakistanaises.

L'attaque a été revendiquée par l'Armée de libération du Baloutchistan qui qualifie Pékin d'oppresseur.

Le Baloutchistan est une province pauvre du sud-ouest du Pakistan où la Chine veux faire passer son futur corridor économique.

Pékin a demandé à Islamabad de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses ressortissants.

Par ailleurs au nord-ouest du Pakistan l'explosion d'une bombe sur un marché des zones tribales a tués au moins 31 personnes et fait cinquante blessés. .

Le drame a lui aussi eu lieu ce vendredi matin.

Selon les autorités, il s'agissait d'un "engin artisanal, caché dans un carton de légumes."

Les États-Unis accusent fréquemment Islamabad de tolérer dans la région des zones tribales la présence de taliban et d'Al-Qaïda.