EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brexit : les 27 ont approuvé l'accord de divorce avec le Royaume-Uni

Brexit : les 27 ont approuvé l'accord de divorce avec le Royaume-Uni
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les 27 chefs d'Etat et de gouvernement européens ont approuvé dimanche matin l'accord de retrait du Royaume-Uni. Une première étape dans un long processus

PUBLICITÉ

Sommet historique ce matin à Bruxelles. Michel Barnier, le négociateur en chef du Brexit a soumis aux 27 chefs d’État et de gouvernement européens l'acte de divorce avec le Royaume-Uni qu'il a négocié avec Londres durant 17 mois.

Un document de 600 pages que les leaders européens ont rapidement approuvé à l'unanimité.

Samedi, au terme d'une ultime négociation entre l'Espagne et le Royaume-Uni à propos de l'avenir de Gibraltar, les dernières incertitudes ont été levées.

Londres quittera le giron européen le 29 mars prochain, 46 ans après l'adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne, l'ancêtre de l'Union européenne.

Les dirigeants européens retrouveront en fin de matinée Theresa May pour une signature officielle de l'acte de divorce.

Les leaders approuveront également une "déclaration politique".

Un premier pas vers le retrait qui devra encore passer l'épreuve de la ratification du Parlement européen et surtout du parlement britannique.

Une bataille homérique dont l'issue reste encore incertaine.

L'accord sur le divorce laisse aussi plusieurs zones d'ombre à commencer par la future relation que veulent nouer Londres et Bruxelles après le Brexit. A compter du 21 mars prochain les 27 et le Royaume-Uni se donnent deux ans pour conclure un nouvel accord. Une période durant laquelle le Royaume-Uni restera soumis au droit européen tout en ne siégeant plus dans les institutions européennes.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : un accord et des questions

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques