DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Montpellier et Lille calent, Marseille et Thauvin en profitent

Vous lisez :

Ligue 1: Montpellier et Lille calent, Marseille et Thauvin en profitent

Ligue 1: Montpellier et Lille calent, Marseille et Thauvin en profitent
Taille du texte Aa Aa

Marseille a dominé Amiens à l'extérieur grâce à un triplé de Thauvin (3-1) et profite des contre-performances de Montpellier, 2-2 face à Rennes et Lille, battu à Nice 2-0, pour se rapprocher du podium à l'issue de la 14e journée de Ligue 1 dimanche.

- Thauvin ne rate pas l'occasion -

gi

Probablement attentif aux faux pas de ses concurrents au podium dans l'après-midi, Florian Thauvin savait qu'une victoire rapprocherait Marseille du podium. Un triplé de "Flotov" plus tard à Amiens (3-1), et l'OM se retrouve 5e (25 points) à une longueur du podium.

L'attaquant a régalé d'abord avec sa spéciale, frappe du gauche après avoir repiqué depuis le côté droit (26), puis sur un coup franc direct (80) et enfin avec un contre terminé encore du gauche au premier poteau (90+1), pour ses 8, 9 et 10e buts de la saison, autant que Neymar.

Thauvin permet à Marseille d'enchaîner une deuxième victoire de rang après Dijon (2-0) et surtout de laisser derrière lui une série calamiteuse, entre deux défaites en Ligue 1 (2-0 face à Paris, 3-0 à Montpellier) et une triste élimination en Ligue Europa, alors qu'il leur reste deux matches à jouer, dont le prochain jeudi à Francfort.

Les Phocéens ont pourtant concédé l'ouverture du score sur une erreur de Mandanda, abandonné par sa défense (Dibassy, 8), avant le festival de Thauvin, bien aidé par Dimitri Payet, qui a toutefois vu son penalty arrêté par Régis Gurtner (84).

- Montpellier cale à domicile -

Montpellier a concédé le nul à domicile face à Rennes (2-2), quinze jours après son faux pas à Angers (1-0), perdant ses premiers points à la Mosson depuis la mi-septembre, où il venait d'enchaîner quatre succès consécutifs.

Ce point du nul permet tout de même aux Montpelliérains de rester sur le podium, 3e avec 26 points, un point derrière Lyon.

Un doublé de près d'Andy Delort (45+1 et 49), ses 6e et 7e but en championnat cette saison, a permis à Montpellier de mener au score malgré le but précoce de Hatem Ben Arfa (5e) d'une frappe des 20 mètres déviée.

Rennes, désormais 13e avec 17 points, s'est réveillé en fin de match avec une égalisation sur penalty grâce à Bourigeaud (71), suite à une faute de Paul Lasne sur Ismaïla Sarr, avant de manquer le 3e but sur un coup franc direct de Clément Grenier, sauvé par Benjamin Lecomte (85e).

- Lille prend l'eau -

Sous un déluge continu, Lille a perdu dimanche à Nice (2-0) et tombe du podium, laissant Lyon nouveau dauphin du Paris SG.

C'est un troisième match sans victoire pour les Lillois (4e avec 26 points), alors que Nice l'emporte pour la 4e fois d'affilée en championnat sans encaisser de but, et remonte en trombe à la 6e place du classement (23 points).

Malgré la possession du ballon et de nombreux corners, Lille a peiné à se montrer dangereux face à des Niçois solidaires en défense et redoutables en contre avec leurs flèches Allan Saint-Maximin, buteur sur une frappe déviée (79), et Youcef Atal.

Même Mario Balotelli s'est montré concerné et souriant sous la pluie, offrant une belle passe décisive en réponse à l'appel tranchant de Wylan Cyprien dans le dos de la défense (25).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.