Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Deux favoris pour succéder à Merkel à la tête de la CDU

Les favoris à la succession d'Angela Merkel se sont présentés à Berlin
Les favoris à la succession d'Angela Merkel se sont présentés à Berlin
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Friedrich Merz et Annegret Kramp-Karrenbauer, surnomée AKK, sont les deux favoris à la succession d'Angela Merkel à la tête de la CDU.

Deux caractères différents, pour deux projets opposés. Très conservateur et chantre du libéralisme économique, Friedrich Merz déplore la dérive à gauche de la CDU depuis l'arrivée d'Angela Merkel.

Femme de terrain discrète et travailleuse, Annegret Kramp-Karrenbauer défend, elle, la vision centriste de la chancelière allemande.

Les deux candidats se sont présentés devant les membres du parti à Berlin.

"Dans le passé, Friedrich Merz a montré qu'il était dynamique. Il veut du changement, et il a un esprit créatif, une vue d'ensemble, explique Sebastian Knöckel, un membre du parti. Il est également en faveur de réformes - des réformes économiques qu'il a toujours défendues mais qui n'ont pas été conduites sous Merkel."

Anna Dentler, une autre membre de la CDU, soutient pour sa part AKK : "Je l'ai vue lors de différents événements et je pense qu'elle a une vision claire du futur, elle a un projet pour l'Allemagne. Et je ne pense vraiment pas que ce soit le cas de Mertz. Il n'a pas fait grand chose pour l'Allemagne ces 15 dernières années. Je pense et j'espère que Kramp-Karrenbauer va gagner."

Les candidats n'ont plus que quelques jours pour convaincre. Le vote aura lieu lors de la Conférence de Hambourg, les 7 et 8 décembre. Quel que soit le vainqueur, c'est la fin d'une ère qui s'annonce pour la CDU et pour l'Allemagne.