Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Rougeole : une résurgence inquiétante

Rougeole : une résurgence inquiétante
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le chiffre est tel que l'Organisation mondiale de la santé lance une mise en garde publique. En 2017, les cas de rougeole ont augmenté de plus de 30% dans le monde, faisant 110 000 morts. L'année précédente, les cas étaient repartis à la hausse après 15 ans de régression. Or le directeur du Département des vaccins à l'OMS le rappelle, les risques de complications de cette maladie très contagieuse sont nombreux.

" La rougeole peut être fatale, martèle Martin Friede. Pour autant, les décès sont assez rares, moins d'un enfant sur mille meurt d'une infection de la rougeole. En revanche, ce qui est beaucoup plus commun, ce sont les complications neurologiques. La rougeole peut engendrer la cécité, c'est l'une des premières cause de cécité. Elle peut aussi causer des pneumonies et des déficiences cérébrales graves. "

Ce qui est en cause dans les pays pauvres, en particulier en Afrique, ce sont les lacunes de la couverture vaccinale. Mais dans les pays riches, notamment en Europe, l'OMS s'inquiète d'un relâchement de la vigilance et d'une méfiance envers les vaccins. Deux doses suffisent à protéger un enfant toute sa vie.