DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jordanie: 28.000 Syriens de retour dans leur pays depuis la réouverture de la frontière

Vous lisez :

Jordanie: 28.000 Syriens de retour dans leur pays depuis la réouverture de la frontière

Jordanie: 28.000 Syriens de retour dans leur pays depuis la réouverture de la frontière
Taille du texte Aa Aa

Quelque 28.000 Syriens, dont 3.400 avec le statut de réfugiés, sont retournés dans leur pays depuis la Jordanie après la réouverture mi-octobre de la frontière, a indiqué lundi une source des services de sécurité jordaniens.

Amman estime avoir accueilli environ 1,3 million de réfugiés de la Syrie voisine depuis le début en mars 2011 du conflit syrien, et dit avoir dépensé plus de 10 milliards de dollars (8,8 milliards d'euros) à cet effet.

gi

Plus de 650.000 réfugiés syriens sont enregistrés auprès du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) en Jordanie, pays qui partage avec la Syrie quelque 370 kilomètres de frontières.

Une source au sein des services de sécurité jordaniens a affirmé à l'AFP que "environ 28.000 Syriens étaient retournés volontairement dans leur pays depuis la réouverture le 15 octobre du passage frontalier de Jaber", appelé Nassib côté syrien.

"Parmi eux figurent quelque 3.400 Syriens enregistrés comme réfugiés auprès de l'ONU", a-t-il ajouté sous le couvert de l'anonymat.

Fermé pendant trois ans à cause du conflit, le passage de Jaber, plaque-tournante du commerce régional, a été repris en juillet aux rebelles par le régime syrien de Bachar al-Assad.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.