EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

RDC : incendie dans un entrepôt électoral

RDC : incendie dans un entrepôt électoral
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À dix jours des élections, du matériel électoral est parti en fumée

PUBLICITÉ

Quasiment rien du contenu de cet entrepôt n'a résisté à l'incendie. À dix jours du scrutin présidentiel en République démocratique du Congo, c'est l'un des principaux entrepôts de la commission électorale qui est parti en fumée, et avec lui une partie du matériel électoral destiné à Kinshasa, notamment des " machines à voter " très critiquées par l'opposition.

Le feu a pris vers deux heures du matin à deux endroits distincts et des explosions ont été entendues. Autant d'éléments qui pour le gouvernement accréditent la thèse de l'incendie criminel.

Si les machines à voter, avec écran tactile, sont si contestées par une partie de l'opposition, c'est parce qu'elle estime qu'elles vont faciliter les fraudes.

Cet incendie jette une nouvelle ombre sur une campagne déjà entachée de violences meurtrières. Le président Joseph Kabila doit céder son fauteuil après 18 ans de pouvoir. Pour le président de la commission électorale Corneille Nangaa Yobeluo, qui s'est rendu sur les lieux du sinistre, cela ne remet pas en cause la tenue des élections, qui auront bien lieu le 23 décembre.

Des violences, en marge de déplacements d'un des principaux candidats de l'opposition, Martin Fayulu, ont fait au moins cinq morts et plus de 40 blessés ces derniers jours. L'opposition les attribue aux forces de l'ordre. La représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en RDC, Leïla Zerrougui, a appelé les autorités à tout faire pour éviter de nouveaux incidents.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Colère en RDC après le troisième report électoral

Jour d'élections à haut risque en RDC : retards et énervement au démarrage

Nigel Farage, le trublion des législatives au Royaume-Uni ?